Largement inspirés de Walking Dead, la BD de Robert Kirkman et Tony Moore, Green Class et KidZ racontent l'histoire de gamins plus ou moins âgés, obligés de vivre dans un monde en pleine mutation. Un monde dangereux dans lequel ils se retrouvent confrontés à leur choix.

Green Class Couv Ed Le Lombard
Green Class Couv Ed Le Lombard © David Tako

Ce sont des ados avec leurs caractères. Des ados qui auraient préféré rester à jouer sur leur smartphone plutôt que d'étudier la nature avec leur professeur, dans la forêt où ils randonnent et campent. Quand enfin ils retrouvent la civilisation, ils ne comprennent pas immédiatement, que le monde dans lequel ils vivaient, a changé. Une pandémie est en train de faire des ravages. Elle transforme les hommes en végétaux monstrueux aux yeux blancs. Et un des leurs, Noah en est infecté. Une question se pose alors : le laisser avec les autres en quarantaine, promis à une mort certaine ou le sauver et essayer de fuir avec lui ? Une partie de la classe va faire le choix de rester avec Noah. Et c'est elle que l'on va suivre.

Inspiration manga et jeux vidéos

Green Class c'est une plongée au coeur de l'humain. On pourrait croire ces gamins soudés, il n'en est rien. Ici, seuls les plus fort survivent. Et si l'on en croit Jérôme Hamon le scénariste, le fait que l'histoire soit portée par des adolescents permet une plus grande liberté. Ces gamins sont entre deux mondes. Pas encore adultes et plus tout à fait enfant. Ils avancent à l'instinct. Il y a donc l'histoire et il y a le dessin. David Tako est un virtuose. Son dessin comme le scénario de Jérôme Hamon, puise ses racines dans le manga, les jeux vidéos avec un vrai soucis de l'esthétique (cf couverture). Dessiner des ados version Tako, c'est s'offrir le luxe de plus beaux contrastes pour les visages, pour les corps.  Green Class de Tako et Hamon chez Le Lombard.

KidZ de Ducoudray et Joret

KidZ ed Glenat
KidZ ed Glenat / Ducoudray & Joret

Dans KidZ, la catastrophe est déjà installée. La preuve par la première planche. Une course poursuite cueille le lecteur. Des gamins en vélo, en skate, à pied chassent le zombie. Un mort vivant qui en l'occurrence, a les traits de la voisine de l'un des garçons. Il n'y a plus d'adultes dans le monde de Brooks, Spielberg et les autres.

Il n'y a qu'eux qui errent de maison en maison. Ducoudray et Joret les auteurs, ne vous diront pas comment on en est arrivé là. Ils préfèrent vous faire découvrir le quotidien de ces ados, qui, s'il est effrayant, est devenu normal pour eux. L'accident, l'élément qui va bouleverser l'équilibre de ce petit clan, c'est l'arrivée de deux soeurs, Polly et Sue : des filles ! KidZ, c'est une histoire de jeunes ados, un mix de Walking dead (là aussi), de Seuls la BD de Velhmann et Gazotti, et des Goonies le film de Richard Donner. Le dessin ici est plus "jeune" que celui de Green Class. Le découpage donne l'impression de lire un dessin-animé. Ca crie, ça rit, ça fonce. Il y a une rage de vivre, un reste d'innocence dans cette histoire. KidZ de Ducoudray et Joret chez Glénat.

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.