Comment voient-ils le monde ? Comment se voient-ils à l'intérieur ? Etre âgé, vieux, c'est le dilemme de nos sociétés occidentales. 3 BD pour aller à la rencontre, sans complexe, de nos aînés.

On se reposera plus tard CV Ed. Steinkis
On se reposera plus tard CV Ed. Steinkis © Luciani & Le Meil

On se reposera plus tard - Brigitte Luciani & Claire Le Meil

Il y a vieux et vieux. Marie porte bien ses 75 ans. Elle habite Blois. Elle vit seule. Pilates,  aquaforme, gym douce, yoga, faut que ça bouge. Marie marche, lit son journal. Elle a ses copines. Elle est indépendante et fière de l'être. Sa maxime ? Si le corps perd de sa beauté, tant qu'il tient la route, tout va.

Je n'ai pas vu arriver la catastrophe

On se reposera plus tard Planche Ed. Steinkis
On se reposera plus tard Planche Ed. Steinkis / Luciani & Le Meil

Percutée par une trottinette, Marie se retrouve avec une fêlure au poignet et une entorse au pied. Ca aurait pu être pire mais à 75 ans, après ce choc, Marie passe de personne âgée pleine de vitalité à personne âgée dépendante. Son fils en partance pour l'étranger, décide de la placer dans une Marpa, une résidence collective, non médicalisée. Marie va y découvrir la vie en collectivité, les personnes âgées un peu plus dépendantes qu'elle, les aigries, celles qui commencent à perdre la boule, etc... C'est un autre monde où le temps s'écoule différemment.  A travers le personnage de Marie, Brigitte Luciani et Claire Le Meil nous éclairent sur ces résidences qui peuvent être le premier changement dans la vie d'une personne âgée. Sur fond bleu et un coup de crayon fin, elles dédramatisent la vieillesse. Et surtout, elles nous disent de ne pas détourner les yeux. On se reposera plus tard paru chez Steinkis.

Le plongeon - Séverine Vidal et Victor Pinel

Le Plongeon Cv Ed. Grand Angle
Le Plongeon Cv Ed. Grand Angle / Vidal & Pinel

Yvonne est plus âgée que Marie. Elle habite à la campagne. Elle a tout vécu dans sa maison. Le mariage sous le tilleul, la naissance de ses 4 enfants, et la disparition d'Henri son époux.  A 80 ans, elle est seule. Yvonne a mis en vente sa maison et fait le choix de rejoindre une maison de retraite. On voit ses larmes. On voit sur son corps et son visage que les années ont passé.

Il fallait bien que ça arrive

Le Plongeon Planche Ed. Grand Angle
Le Plongeon Planche Ed. Grand Angle / Vidal & Pinel

Dans cet EHPAD, rien n'est comme à la maison. Les couvre-lits, le papier peint, tout est moche. Yvonne ne respire pas bien dans sa nouvelle vie. L'animatrice qui l'oblige à faire des activités, comme le Scrabble, elle n'aime pas. Etre vieux, ce n'est pas être materné. Mais le temps passe et le dessin se fait plus souriant. Yvonne est ridée, ses compagnons d'Ehpad ont des cannes, sont bigleux, mais il y a une vie qui s'installe. Une vie où les amitiés naissent et les amours. Dessins roses et noirs de corps âgés, de cheveux blanc et dégarnis qui s'enlacent, sur une seule planche, découpée en 9 cases rectangulaires, le vieux est beau.

Mais vous vous croyez où ? En colo ?

Le Plongeon Planche Ed. Grand Angle
Le Plongeon Planche Ed. Grand Angle / Vidal & Pinel

Le vieux est drôle quand il bamboche au vin dans une chambre. Au fil des mois, Yvonne se découvre une nouvelle jeunesse. Victor Pinel osculte les regards et les corps. Une personne âgée ne marche pas comme les autres. Il nous dit regardez les. Séverine Vidal la scénariste, ajoute en écho, ils ne sont que vieux. Ne les traitez pas comme des enfants. Le Plongeon paru chez Grand Angle.

Ne m'oublie pas - Alix Garin

Ne m'oublie pas Cv Ed. Le Lombard
Ne m'oublie pas Cv Ed. Le Lombard / Alix Garin

La Mamy de Clémence, elle, est déjà en maison de retraite. Elle est bien plus âgée qu'Yvonne. Sa mémoire s'en va et elle fugue. Mamy vit dans son enfance dans un monde où elle redoute d'être grondée par ses parents. Pour Clémence, la vieillesse de sa grand-mère est son naufrage. La fin de son enfance à elle. Alors, dans un sursaut, elle l'habille, la met dans sa voiture et démarre.

Je voulais seulement la sauver et l'emmener loin de cet endroit. L'idée de sa mort me terrifie depuis toujours

Ne m'oublie pas Planche Ed. Le Lombard
Ne m'oublie pas Planche Ed. Le Lombard / Alix Garin

On les suit dans leurs aventures. Clémence comprend au fil des kilomètres avalés qu'il faut accepter la vieillesse de sa grand-mère, et que elle, sa petite-fille, doit accepter de grandir, de devenir adulte. C'est léger dans le trait, aérien, vif, spontané. Alix Garin dessine et décrit un passage de témoin. Vieillir n'est pas un gros mot. Ne m'oublie pas paru chez Le Lombard.

L'équipe
Contact