Pour qui ne maîtrise pas le manga, Naoki Urasawa ne parlera pas. Mais il suffit de se plonger dans sa littérature dessinée pour découvrir un auteur majeur, aux ambiances terrifiantes, à l'imagination fascinante. Il expose ses planches jusqu'au 31 mars, à l'Hôtel de ville de Paris.

Monster Couv Naoki Urasawa ed Kana
Monster Couv Naoki Urasawa ed Kana © Naoki Urasawa

Naoki Urasawa, qu'on se le dise, c'est plusieurs dizaines de millions d'albums vendus. A faire pâlir les auteurs européens du 9ème art. Urasawa est un maître dans l'art du récit. Deux séries pour s'en rendre compte.

Monster, série en 9 tomes

Au départ, il y a un neurochirurgien de génie, reconnus par ses pairs. Sauver des vies, c'est sa vie au docteur Tenma. Mais comme le dit sa fiancée, la fille du directeur de l'hôpital : "Chaque vie n'a pas le même prix dans ce bas monde." Le docteur Tenma se retrouve confronté à un dillemne, quand un garçon blessé d'une balle dans la tête arrive dans un état critique à l'hôpital en même temps que le maire de la ville, par ailleurs, mécène de l'hôpital. De l'histoire banale du choix entre gloire et sacerdoce, Urasawa emmène doucement le lecteur, vers un univers plus sombre. On ne connait jamais tout à fait ses patients.

Plongée dans les affres du mal

Urasawa pose ses briques une à une. Kenzo Tenma incarne le nouveau fugitif. Il fuit pour mieux traquer son ennemi. Naoki Urasawa maîtrise l'art du suspense. Il est aussi précis dans le scénario qu'il l'est dans le dessin. Méchant ou gentil, chaque regard est un indice. Il contraste son trait avec des reproductions saisissantes de bâtiments, de villes, à la manière des illustrations du XIXème siècle. Naoki Urasawa n'est jamais là où on l'attend. Il  déroute avec ses références. Dans Monster, il est question du problème turc en Allemagne, de néonazis, des expériences menées sur les enfants dans l'ex-Allemagne de l'est.

Pluto, histoire de robots dans le monde des hommes

Pluto couv Naoki Urasawa ed Kana
Pluto couv Naoki Urasawa ed Kana / Naoki Urasawa

La série a été écrite entre 2003 et 2009. Urasawa imagine un monde où les robots cohabitent avec les humains. Il y a les robots en métal et puis il y a les autres. Ceux qui ressemblent, qui vivent comme des hommes. Dans Pluto, il y a aussi des meurtres. L'enquêteur robot Gesicht comprend rapidement que l'on cherche à atteindre les défenseurs humains des robots et les robots les plus puissants de la planète. Dans quel but ?  Dans chacune de ses histoires, Naoki Urasawa livre ses réflexions. Dans Pluto, elle apparaît sous forme de métaphore : "Peut-on vivre ensemble en étant différents ?"

Hommage à Tezuka

Pluto est un polar d'anticipation qui inclue des héros d'autres auteurs japonais. Ainsi, apparaît Astro Boy, d'Ozamu Tezuka, le Hergé japonais. Astro Boy, c'est ce petit bonhomme aux jambes de feu, qui peut transformer son bras en canon. Chez Urasawa, on retrouve la rigueur d'une écriture cinématographique. Celui qui a appris à dessiner avant de savoir lire, maîtrise son art à la perfection.

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.