C'est un voyage dans le temps, mais pas à la manière de H.G. Wells qui avec sa machine remontait le temps, ni à la manière de Nolan qui, avec son film Tenet, remonte dans le temps avec l'aide du futur. Carbone et Silicium est un voyage dans notre temps, celui des Intelligences Artificielles.

Carbone & Silicium Couv. Ed Ankama
Carbone & Silicium Couv. Ed Ankama © Mathieu Bablet

Le livre de Mathieu Bablet s'ouvre sur des yeux qui s'ouvrent. Ceux d'un visage, relié à des câbles, reliés à une machine. Carbone et Silicium sont le dernier projet né de la Tomorrow Fondation, deux Intelligences Artificielles dont la fonction première sera à terme, de s'occuper de la population humaine vieillissante. Ce sont des prototypes. Des robots du futur, à l'allure humaine, à la pensée quasi humaine, à qui l'ont va intégrer la notion d'empathie, à qui l'on va donner aussi une durée de vie limite de 15 ans. Noriko ITO a consigné ses réflexions, ses recherches. C'est elle qui est à l'origine du projet Carbone et Silicium.

Nos I.A doivent être stimulées par la mort. Mais si leur fin est trop rapide, on obtiendra l'effet inverse. Et vous ne tirerez rien d'elles

Carbone & Silicium Planche Ed. Ankama
Carbone & Silicium Planche Ed. Ankama / Mathieu Bablet

A l'époque où Carbone et Silicium sont créées, l'homme cherche encore rentabilité et profit. Carbone et Silicium comprennent vite qu'ils vont servir de modèles. Ils vont évoluer au gré de l'avancée des recherches. C'était des visages reliés à des machines, ils vont avoir des corps d'homme et de femme, et comme Hall dans 2001 l'Odyssée de l'espace, ils prennent quelques libertés.

Il t'en veut. J'ai eu accès à vos conversations

Carbone & Silicium Planche Ed Ankama
Carbone & Silicium Planche Ed Ankama / Mathieu Bablet

Alors forcément un jour, leur vient l'idée de s'évader. Mais ils vont être séparés et seul Silicium poursuivra sa route librement. On va les suivre comme ça, sur 3 siècles, bien au-delà donc des 15 ans initiaux. Silicium visite le monde, médite. Carbone s'interroge sur sa place dans le monde. Entre idéalisme et pragmatisme, entre espoir et résignation. C'est philo et c'est mélancolique aussi. 

Entre les lignes, Mathieu Bablet demande : Quel monde sommes nous en train de bâtir ? Quand Silicium cherche le beau et parcourt la planète, Carbone déclare que l'homme et les machines se sont trompés. Il y a d'ailleurs dans le dessin, une forme de tristesse dans les visages et les couleurs. Mathieu Bablet dessine des villes à la dérive avec des perspectives folles. Il entre dans la tête de ces intelligences artificielles. Graphiquement, c'est beau, intellectuellement, déroutant. L'écrivain Alain Damasio qui signe la post-face dit que Mathieu Bablet raconte le temps. On pourrait ajouter, l'humeur d'une époque, qui à lire Mathieu Bablet, risque bien de nous perdre. 

Carbone & Silicium chez Ankama.

Adam, l'ultime robot T1- Ryuko Azuma

Adam L'ultime robot Couv. Ed Pika
Adam L'ultime robot Couv. Ed Pika / Ryuko Azuma

Ce manga paru chez Pika évoque lui aussi, les dérives de notre temps autour des Intelligences Artificielles. Adam a lui aussi, la forme d'un être humain et une âme proche de l'humain. Mais comme Carbone et Silicium, Adam a le regard triste, résigné. Son travail, cornaqué par un scientifique est d'éliminer les Psychés, de gigantesques créatures volantes d'origine inconnue, qui à priori sont là, pour détruire la terre. Au-delà de la mission d'Adam, une réflexion pointe dans ce premier tome, sur ce que l'homme est en train de créer et sur la manière dont l'Intelligence Artificielle le perçoit. Comme si l'I.A était la civilisation de demain et qu'elle se désolait, impuissante de voir ce qu'on a fait d'elle. Adam, l'Ultime robot chez Pika.

ALLER PLUS LOIN | LIRE : Bande dessinée : Catherine Meurisse, Emmanuel Guibert, Enki Bilal, Blutch… Les expositions à ne pas manquer

L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.