Blue Period de Yamagushi et Bakuman du duo Tsugumi et Takeshi explorent chacun à leur façon, le dessin au Japon. Quelles études entreprendre, comment faire pour être publié quand on veut devenir mangaka ? Ces deux mangas donnent des réponses et offrent au lecteur une idée de la culture au Japon.

Blue Period © Tsubasa Yamaguchi / Kodansha Ltd.
Blue Period © Tsubasa Yamaguchi / Kodansha Ltd. © Tsubasa Yamagushi

Blue Period - Tsubasa Yamagushi

Yatora est du genre indolent. Un lycéen de son âge, joli garçon, qui aime faire la fête avec ses amis. Pour ne pas inquiéter sa mère, il fait ce qu'il faut pour avoir des bonnes notes, pour aller à la sortie du lycée, dans une fac qui assurera son avenir. Alors les cours d'arts plastiques, pensez donc !

L'option art plastique rapporte pas mal de points, même aux plus nuls. Y'a qu'à dessiner un truc qui plaira à la vieille. Genre la mer ou la montagne

Blue Period n'a rien pour surprendre au premier abord. Dessin noir et blanc, assez reconnaissable dans la littérature manga. Mais certains regards appuyés laissent penser que Yatora n'est pas complet. Un paquet de cigarettes oublié en cours d'art plastique, le place un jour, nez à nez, avec une toile peinte par une élève d'une classe supérieure. Les yeux s'écarquillent, deviennent ronds. Première émotion. La seconde viendra d'une conversation avec son professeur.

Tu peux dormir pendant mon cours si tu veux. Mais j'aimerais savoir ce qui a de la valeur à tes yeux

Blue Period © Tsubasa Yamaguchi / Kodansha Ltd.
Blue Period © Tsubasa Yamaguchi / Kodansha Ltd. / Tsubasa Yamagushi

D'images en pinceaux, Yatora va être happé par un devoir sur un paysage. Le premier tome de Blue Period est une sorte de mue. Yatora l'ado fêtard se découvre un intérêt qui devient rapidement une passion dévorante. Comme son dessin, celui de l'histoire évolue. Manga, pour suivre Yatora. Coups de crayons, tableaux, esquisses pour les cours. Tout est en noir et blanc et pourtant, Blue Period vous donne l'impression de le lire en couleur. Le tome 2 montre le chemin parcouru.

Parfois je repense à celui que j'étais avant de dessiner. S'il rencontrait le moi d'aujourd'hui, il ne le comprendrait pas. En même temps, il l'envierait un peu

Blue Period © Tsubasa Yamaguchi / Kodansha Ltd.
Blue Period © Tsubasa Yamaguchi / Kodansha Ltd. / Tsubasa Yamagushi

Yatora est en terminale. Il prend des cours de dessin pour préparer les concours aux écoles d'art. Blue Period est un manga pédagogique sur l'art de peindre. Mais il décrit aussi le parcours complexe des adolescents nippons à la sortie du lycée avec ses facultés aux coûts exorbitants. Comment dès lors, expliquer à une mère, qu'on veut faire une école d'art ? Yatora le fait en dessin. Il offre à la sienne un portrait d'elle en cuisine. Il décrit ses mains abîmées, ses bras qui portent des sacs de courses, l'assiette la moins présentable, qu'elle se garde à chaque repas.

Si je ne t'avais pas dessinée, je ne me serais pas rendu compte de tout cela. Excuse-moi de ne pas être le fils idéal.

Tout dans Blue Period se trouve ici, dans cette déclaration d'amour d'un fils à sa mère. L'art de dire, l'art de dessiner, la place de l'artiste dans une oeuvre, sa manière de voir le monde et l'art de voir se dessiner le destin d'un adolescent. Blue Period chez Pika.

Bakuman - Tsugumi & Takeshi

Bakuma Couv. Ed. Kana
Bakuma Couv. Ed. Kana / Ohba & Obata

C'est le manga qui fait référence. Cette série en 20 tomes est la première à avoir exploré à la fin des années 2000, la fabrique du manga par le scénario et le dessin. On n'est pas ici dans le dessin d'art au sens de Blue Period. Takagi et Mashiro sont deux adolescents passionnés de manga. Ils rêvent d'être publiés. Mais pas que... Comme Yatora qui dans Blue Period rêve d'exprimer son talent d'artiste, sa vision. Mashiro rêve du dessin parfait celui qui colle au scénario. Il y a chez ces deux dessinateurs, Yatora et Mashiro, la notion d'effort. Tout ce qui fait les codes du Shonen. Dans Bakuman, on voit Tagaki et Mashiro passer des nuits à dessiner pour l'un, écrire pour l'autre. C'est l'idée bien encrée, qu'on a rien sans travail. 

Bakuman, un manga pédagogique

Bakuman Planche Ed. Kana
Bakuman Planche Ed. Kana / Ohba & Obata

Dans Bakuman, on vous explique comment se dessine un manga, comment on peut espérer être publié. Bakuman est aujourd'hui, une référence. A sa manière, sans baston, ni énormes gags, c'est un manga qui comme Blue Period, explique à sa manière, une histoire de la culture japonaise. On en redemande. Bakuman chez Kana.

L'équipe
Contact