Deux ans après le premier volet, Roxanne Moreil et Cyril Pedrosa livrent la suite de cet "Âge d'or". Tilda et son frère sont en guerre pour la quête du trône. Tilda a changé, elle est devenue une guerrière redoutée et habitée par une force (maléfice ?) qui la rendent dangereuse pour elle et son peuple.

L'Âge d'or volume 2 Couv Ed. Aire Libre
L'Âge d'or volume 2 Couv Ed. Aire Libre © Roxanne Moreil & Cyril Pédrosa

La couverture bleutée de la première partie n'est plus. C'est un condensé de rouge, impression sang. Tilda est toujours à cheval. Elle a délaissé son long manteau pour une armure. La même qu'elle avait vue lors d'une hallucination dans le premier tome. Son regard est noir, ses yeux cernés. Son épée est ensanglantée. Et derrière elle, un beffroi est en feu au pied d'un château. C'est la guerre. Ses troupes assiègent le château de son père, qui est aujourd'hui aux mains de son jeune frère, après la trahison de sa mère et du régent Vaudémont. Vous suivez ?

Le beffroi ! Il était mal placé ! Qui était l'officier responsable ? Il faut le sanctionner.

L'Âge d'or Planche Ed. Aire Libre
L'Âge d'or Planche Ed. Aire Libre / Roxanne Moreil & Cyril Pédrosa

Les troupes sont affaiblies. Tilda n'écoute plus son dévoué Tankred. Elle est obsédée par l'idée de reprendre le château. A moins qu'elle ne soit sous emprise ? Pas un mot pour le dire. Roxanne Moreil a scénarisé une séquence de 6 planches, sans dialogues. On y voit le frère et la soeur, ennemis, dans la nuit du siège, chacun à leur fenêtre. Même regard noir, ils s'observent au loin. 

Par son dessin, Cyril Pédrosa montre comment la folie, leur soif de pouvoir, a creusé leurs traits. Ils portent tous les deux, une trace rouge, comme une brûlure sur le visage et dans le cou. Au fil des cases découpées au cordeau, on zoome sur Tilda, sur la brûlure, sur la blessure au bras que la cotte de maille n'a pu freiner. On la voit pénétrer dans une pièce secrète où se trouve un gigantesque coffre-fort. Elle y va comme attirée par une force qui la dépasse. Quand elle ouvre le coffre, une lumière jaune aveuglante et mystérieuse jaillit d'une cassette.

Tilda, vous deviez vous en séparez. Vous m'en aviez fait le serment. C'est un maléfice, il vous détruit !

L'Âge d'or Volume 2 Planche Ed. Aire Libre
L'Âge d'or Volume 2 Planche Ed. Aire Libre / Roxanne Moreil & Cyril Pédrosa

Cette cassette était apparue dans les toutes dernières pages du premier volet. Elle avait anéanti la mère de Tilda. Pourquoi ? Quel était son pouvoir ? Roxanne Moreil et Cyril Pédrosa nous avaient laissés avec cette énigme en 2018. Au quart du 2ème tome, ils nous laissent à nouveau sans réponse. Les personnages n'en savent pas plus que nous d'ailleurs. Cette cassette, c'est un peu l'anneau du _Seigneur des anneaux_de Tolkien. C'est un mal qui ronge, qui brûle les hommes et les femmes avides de pouvoir, qui les transforme en êtres noirs, qui les rend cruel et les isole du monde.

La reine ?!! Ben nous on aurait deux-trois choses à lui dire à Son Altesse.

L'Âge d'or Volume 2 Planche Ed. Aire Libre
L'Âge d'or Volume 2 Planche Ed. Aire Libre / Roxanne Moreil & Cyril Pédrosa

Tilda est devenu l'égal de son jeune frère : un monstre. On suit ainsi la guerre des deux côtés, à l'intérieur du château et aux pieds des remparts, avec ses alliances et ses nouvelles trahisons. Mais dans ce monde obscur, il reste des hommes bons, et des innocents pour sauver ce qu'il reste à sauver. On ferait dans la métaphore, on dirait que L'Âge d'or ausculte à travers cette histoire, le monde d'aujourd'hui. Qui sont les hommes et les femmes qui le composent ? Qu'est-ce qui les guide ? Avec cette mystérieuse cassette en guise de texte sacré, en dessins, L'Âge d'or est gigantesque fresque à la manière des tapisseries de Bayeux. Tilda et son frère affrontent leurs destins. Eux seuls décideront de ce qu'ils en feront. 

L'Âge d'or Volume 2 de Cyril Pedrosa est paru chez Aire Libre. 

Comment dessiner L'Âge d'or ? La leçon de dessin de Cyril Pedrosa

ALLER PLUS LOIN 

L'équipe
Contact
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.