En 1951, Virginia Hill est auditionnée par la commission spéciale Kefauver chargée de faire la lumière sur le crime organisé aux Etats-Unis. Au cours de ces auditions filmées, les Américains vont découvrir une femme affranchie, au sommet de la pègre, amante de Bugsy Siegel.

Couv Virginia Hill Journal d'une affranchie
Couv Virginia Hill Journal d'une affranchie © mkdeville Christophe Girard Ed Les Enfants rouges

De son enfance, on ne saura que les grandes lignes. Une ferme dans l'Alabama, un père violent, 10 frères et soeurs. L'argent ne coule pas vraiment à flot. Virginia Hill quittera vite le domicile familial pour la ville. Elle rêve de show business, ce sera la rue et la prostitution. Il faut bien vivre. C'est la prostitution qui va lui faire grimper les échelons de la mafia grâce (sic) à une rencontre Joe Epstein, un joueur et riche bookmaker.

Il n'y a aucun avenir pour vous ici. En moins de 10 ans, vous passerez de jeune poule à vieille pute. Je peux vous proposer autre chose

Ce sera les salles de jeux et les champs de course. Virginia Hill va joueur les porteurs de valise. Elle récupère l'argent des paris. Une femme attire moins l'attention. Puis ce sera l'ascension, l'argent, le luxe avec toujours Joe Epstein en protecteur et conseiller financier.

La rencontre avec Bugsy Siegel

Bugsy Siegel fait aussi partie du syndicat du crime. Il est aussi play-boy que violent. Il est marié. Virginia Hill deviendra une de ses maîtresses. Elle est aussi belle qu'intelligente. Malgré les coups qui pleuvent avec Bugsy, elle s'émancipe et monte sa propre affaire. Exit la prohibition, ce sera la drogue avec le Mexique. 

L'héroïne tu la fumes, tu la sniffes. Un million de dollars dans une valise

Rien à voir avec l'alcool du temps de Capone. Les temps ont changé. Virginia Hill ouvre une nouvelle ère. Elle investit dans des salles de spectacles. Le champagne coule à flot. Elle rêve de faire l'actrice à Hollywood. C'est une femme libre. Mkdeville et Christophe Girard retracent tout, jusqu'aux multiples ébats de la belle. Le dessin est vif comme s'il y avait une urgence. L'urgence d'une vie incroyable, folle, dangereuse, jusqu'à la chute, la perte des biens jusqu'à la fuite en Autriche avec son dernier époux.

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.