Il est des BD qui ont le don de vous faire sourire en cette période de confinement. Qui est la personne que vous voyez le plus à 20 heures tous les soirs ? Quel est le lieu où vous rêvez de vous rendre pour échapper à vos enfants confinés ? "Le Voisin" et "Stop Work" sont deux exemples de BD décalées, qui font du bien.

Le Voisin Couv. Ed Dargaud
Le Voisin Couv. Ed Dargaud © Santiago Garcia & Pepo Perez

"Le Voisin" de Santiago Garcia & Pepo Perez

Certes, vous le voyez tous les jours à 20 heures applaudir, vous le saluez, riez, partagez un moment avec lui. Après plus d'un mois de confinement, on a l'impression qu'il fait partie de notre vie. Mais connaissez-vous vraiment votre voisin ? 

Dans la BD de Garcia et Perez, il y a José Ramon, étudiant besogneux, timide, un brin ermite, volontiers maladroit avec les filles. Son voisin de palier, Javier est journaliste, bellâtre, souvent sans le sous mais à l'aise en société. Tous les oppose. Et pourtant, un soir, Javier atterrit avec fracas dans son appartement. Le bruit fait lever le nez de ses livres, José Ramon qui franchit le pallier. 

Quand j'aurai fini les pilules, c'en sera fini de Titan.

Le Voisin Planche Ed Dargaud
Le Voisin Planche Ed Dargaud / Garcia & Perez

Etrange face-à-face entre l'homme ordinaire et le voisin en tenue de super-héros rouge, blessé, allongé sur un canapé. Javier est en fait Titan, un super héros à contre-courant de tout ce que vous lirez. D'abord parce que son super-pouvoir, il le détient d'une pilule et qu'il n'a aucune idée de pourquoi on l'a désigné pour sauver le monde d'un certain Tentacule, un super-méchant qui, au fond, n'est pas si méchant. 

Dans cette BD, ce ne sont pas les exploits que l'on montre à longueur de page. C'est Javier - alias Titan - dans le monde normal avec ses problèmes au quotidien. Le fait qu'il crève de chaud sous le costume et qu'il a du mal avec la cape au moment d'uriner. Qu'il aime la bière et le saucisson. Le fait qu'il ne s'en sort pas avec sa double identité. On le suit avec son copain José Ramon, en soutien psychologique. 

Le tout à la manière d'un récit d'Almodovar, haut en couleur, au sens propre comme au figuré. C'est finalement un super-héros très humain, comme nos soignants actuellement. Et ça fait du bien. L'album est sorti en Espagne dans les années 2000. Il est apparu dans les librairies françaises fin janvier, en même temps que l'adaptation en série sur Netflix : El Vecino

► Le Voisin paru chez Dargaud, à lire en ligne sur Iznéo 

"Stop Work" de Schwartzmann & Navarro

Stop Work, les joies de l'entreprise moderne Couv. Ed Dargaud
Stop Work, les joies de l'entreprise moderne Couv. Ed Dargaud / Schwartzmann & Navarro

Ces joies-là, en temps de confinement, s'appellent le télétravail. Versus Schwartzmann et Navarro, elles prennent le visage de Fabrice Couturier, cadre au service achat chez Rondelles SA.

Moi, l'écologie je m'en cogne.

Stop Work, les joies de l'entreprise moderne Planche Ed Dargaud
Stop Work, les joies de l'entreprise moderne Planche Ed Dargaud / Schwartzmann & Navarro

Fabrice, c'est le genre à regarder des vidéos cochonnes pendant que madame dort. C'est le genre sûr de lui au travail et obséquieux avec la hiérarchie. Car il y croit à sa promotion. Jusqu'au jour, où forcément, il ne l'a pas et va s'en plaindre au responsable CGT qui le renvoie gentiment dans son coin. 

Fabrice Couturier va mettre du temps à digérer. Il va faire picoler le stagiaire, expliquer au proviseur que le tag de sa fille sur le mur du lycée est du second degré. Et puis se rebeller contre son entreprise dont les règles de vie frisent en plus souvent l'absurde. L'EHS, le service environnement, hygiène et sécurité comptabilise en effet les presque accidents. Ainsi forme-t-on le personnel à descendre les escaliers sans se casser le sacrum ou à ouvrir les tiroirs sans se faire mal au genou. 

Schwarztmann et Navarro proposent un récit grinçant, ligne claire, proche du strip en jaune et bleu. Ce sont les joies de l'entreprise dont on se surprendrait à dire aujourd'hui, qu'elles nous manquent. 

► La sortie de Stop Work, les joies de l'entreprise moderne chez Dargaud, prévue en mars est reportée à mai. 

L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.