Huit BD sont en lice pour ce Fauve Jeunesse des 12-16 ans. 11 adolescents les ont lu. Ils ont comparé leurs lectures, ont débattu pendant une heure et demi. Ils ont désigné vainqueur un manga : Spy Family de Tatsuya Endo. 6 voix contre 5 pour Asadora d'Urasawa. L'histoire, le dessin, ils ont tout décortiqué, analysé.

SPYxFAMILY © 2019 by Tatsuya Endo / SHUEISHA Inc.
SPYxFAMILY © 2019 by Tatsuya Endo / SHUEISHA Inc. © Tatsuya Endo

Spy Family - Tatsuya Endo

Ce jour là, Twilight découvre sa nouvelle cible : Donovan Desmond, un dangereux personnage qui menace la paix entre l'Est et l'Ouest. Pour l'approcher, pas le choix, Twilight doit avoir une femme et un enfant. Il a 7 jours pour fonder sa famille fictive. Pour un espion solitaire, pas simple. L'enfant, il va la trouver dans un orphelinat. Elle s'appelle Anya, mais ce que Twilight ne sait pas, c'est qu'elle est télépathe. Elle lit dans les pensées. Son épouse, Twilight va la rencontrer dans un magasin de vêtements. Yor Briar a une retouche à faire sur une robe. Elle cherche un petit ami pour une réception. Elle aborde Twilight et tente le tout pour le tout. Deal ! 

SPYxFAMILY © 2019 by Tatsuya Endo / SHUEISHA Inc.
SPYxFAMILY © 2019 by Tatsuya Endo / SHUEISHA Inc. / Tatsua Endo

Mais ce que Twilight ne sait pas, c'est que Yor à un nom de code et une fonction.

Princesse Ibara, tueuse professionnelle

SPYxFAMILY © 2019 by Tatsuya Endo / SHUEISHA Inc.
SPYxFAMILY © 2019 by Tatsuya Endo / SHUEISHA Inc. / Tatsuya Endo

Voici donc le cadre posé. Spy Family est un jeu de dupe, où chacun pense manipuler l'autre. A ce petit jeu là, la plus douée se révèle être la fillette, dont les expressions sont souvent relevées : "Pas de bras, pas de chocolat. Pas de tête, pas de cahouètes." Il y a de l'humour dans Spy Family, un dessin très manga aux lignes droites, où les bastons semblent inspirées par certains moments de Lady Snowblood de Kamimura ou de Kill Bill au cinéma. Et on se prend au jeu des masques. Spy Family chez Kurokawa.

Asadoa - Naoki Urasawa

ASA DORA! ©2019 Naoki URASAWA/N WOOD
ASA DORA! ©2019 Naoki URASAWA/N WOOD / Naoki Urasawa

Asadora (déjà chroniqué dans Bulles de BD) est une gamine dont la famille a disparu lors du passage d'un typhon, mais qui a aussi vu une créature monstrueuse quand elle a survolé la zone dévastée. On la retrouve dans le tome 3 toujours à la recherche de sa famille. Le temps a passé. Asadora est devenue une ado qui pilote des avions. Et désormais, le gouvernement est sur les traces du monstre qu'elle seule a vu avec son kidnappeur, devenu ami, Kasuga.

ASA DORA! ©2019 Naoki URASAWA/N WOOD STUDIO
ASA DORA! ©2019 Naoki URASAWA/N WOOD STUDIO / Naoki Urasawa

Que fait un canon fixé sur mon appareil ?

La gamine est toujours aussi frondeuse, libre. "Pour moi, c'est vraiment un film" explique Jules, l'un des débatteurs.  Pour cette nouvelle série, Urasawa renoue avec le fantastique. Il est à la fois auteur du scénario et dessinateur. Le dessin plus rond, avec des décors impressionnants, nos jeunes lecteurs en ont beaucoup débattu. 

ASA DORA! ©2019 Naoki URASAWA/N WOOD STUDIO
ASA DORA! ©2019 Naoki URASAWA/N WOOD STUDIO / Naoki Urasawa

Certains y ont vu l'inspiration des animés des Studio Ghibli, d'autres y ont vu un dessin moins moderne que Spy Family. A ceux qui en douteraient encore, le manga comme la bande dessinée occidentale et le comics est divers. Son dessin et ses histoires ne sont pas uniformes. Asadora chez Kana.

Les 6 autres BD en lice pour le fauve Jeunesse 12-16 ans

Nos 11 lecteurs ont aussi beaucoup débattu sur Olive de Cazo et Mazel chez Dupuis et Le Repas des Hyènes de Ducoudray et Allag chez Delcourt. Deux BD radicalement différentes. L'une parle d'une ado de 17 ans, incapable de relations sociales qui vit dans son monde imaginaire à elle. Elle va être bousculée par l'arrivée dans son internat, de Charlie, nettement plus extravertie. Le Repas des Hyènes est à classer dans les contes et légendes africaines. C'est l'apprentissage d'un jeune garçon. On y questionne la mort, la vie. Graphiquement, la première est classique, réaliste. Le Repas des Hyènes a un côté Douanier Rousseau en couverture, exotique, psychédélique à l'intérieur.

Les autres BD de la sélection. Le Serment des Lampions chez Delcourt. Quitter la baie chez Acte Sud. Le discours de la Panthère chez 2024. Fauve Jeunesse 2021 (12-16 ans) : Middlewest chez Urban comics.

L'équipe
Contact