Il fut le premier à oeuvrer pour la création d'un Etat pour les juifs. Quelle terre pour les victimes des pogroms en Russie, pour les exilés ? La quête de la Terre promise fut l'histoire de sa vie.

Herzl une histoire européenne couv ed Denoël Graphic
Herzl une histoire européenne couv ed Denoël Graphic © Camille de Toledo Alexander Pavlenko

C'est une histoire qui commence par la fin, dans un décors aux couleurs ocres et noires. Un homme a la tête posée sur un bureau. Il baigne dans son sang. A côté de lui, une lettre tapée à la machine à écrire. Son auteur, Ilia Brodsky vous apprend qu'il s'est donné la mort. Il n'est pas vieux. Il est juste usé par la vie. Usé de n'y avoir jamais trouvé sa place.  Enfant, il a fui les pogroms en Russie contre les juifs. Avec sa soeur Olga, il a vécu dans des camps, puis à Vienne en Autriche, où il rencontre brièvement, dans un atelier photo où il travaille, la famille Herzl.

Les Herzl étaient venus immortaliser leur appartenance à l'Empire austro-hongrois

En fait, les Herzl ont quitté Pest, l'ancienne Budapest de Hongrie après la mort de la soeur de Theodor Herzl. Une soeur chérie avec laquelle il partageait les jeux de l'enfance. Quitter Pest pour les Herzl, c'est laisser le malheur là où il est, pour recommencer une nouvelle vie ailleurs. Ilia est encore enfant. Il ne sait pas alors qui est cette famille, ni ce qui anime les pensées de Theodor Herzl, ce jeune dandy barbu au regard triste. Il sait seulement que s'ils partagent les mêmes origines juives, ils ne sont pas du même monde. Ilia est pauvre. Herzl vient de la bourgeoisie.

Destins parallèles

Plutôt qu'un biopic linéaire, Camille De Toledo le scénariste choisit de mêler leurs deux parcours. Ilia, le réfugié et Herzl le tourmenté. Ilia le silencieux, Herzl l'éloquent. Car pour comprendre la pensée d'Herzl, il faut comprendre ceux qui l'y ont amené. Ilia, c'est la synthèse de tous ces juifs russes jetés sur la route de l'exil, par le simple fait d'être juif. Partout où ils vont, ils se regroupent car personne ne veut d'eux. L'antisémitisme n'est pas encore à son apogée en Europe, mais le monstre gronde déjà. Alors quand Herzl formalise sa pensée d'un Etat nation pour les juifs...

Herzl une histoire européenne planche ed Denoël Graphic
Herzl une histoire européenne planche ed Denoël Graphic / Camille De Toledo Alexander Pavlenko

Je ressentis une attraction puissante. Les gens qui n'ont pas de chez eux, ne peuvent pas comprendre

Mais Ilia note le paradoxe. Herzl vient de la bourgeoisie. Il ne connaît rien de la masse d'exilés. Son rêve d'Etat nation n'est pas né de l'affaire Dreyfus comme certains l'ont laissé entendre. Ilia suggère que c'est la mort de sa soeur, le moteur de sa pensée.

Qu'avait-il enterré à Pest avec elle, si ce n'est le pays de l'enfance 

Ilia lit les écrits d'Herzl, décrypte ceux de ses compagnons de routes. Dans ses voyages en Europe, il trouve des appuis, mais aussi des contradicteurs. Entre fiction et histoire, Camille De Toledo pousse le lecteur à la réflexion. "Y'a t'il un pays pour les gens comme nous ?" Question d'Ilia à lui même, question d'actualité pour toutes les minorités victimes d'exactions, à une époque où le repli sur soi est vu par beaucoup comme la sauvegarde d'une identité. 

Feuilletez un tiers du livre

Du 27 mars au 10 avril découvrez un tiers de la BD HERZL, une histoire européenne de Camille de Toledo et Alexander Pavlenko parue chez Denoël Graphic

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.