Il fut un temps où la mafia était reine. Un temps où Capone, Lucky Luciano régnaient en maître aux Etats-Unis. L'histoire n'a retenu qu'eux. Elle a oublié Stéphanie Saint-Clair, femme noire qui, à la même époque, dominait Harlem à New York. On la surnommait "Queenie".

Queenie La Marraine de Harlem Couv. Ed Anne Carrière
Queenie La Marraine de Harlem Couv. Ed Anne Carrière © Elisabeth Colomba & Aurélie Lévy

Manteau avec col en fourrure, mains manucurées, chapeau cloche, Stéphanie Saint-Clair avait de l'allure. Il fallait peut-être cela pour régner sur les loteries clandestines de Harlem. Montrer qui l'on est. 

Elisabeth Colomba la dessine en noir et blanc avec des traits fins, une ligne épurée. Stéphanie Saint Clair est née en Martinique à la fin du XIXème siècle. Orpheline dès l'enfance, maltraitée, abusée, elle émigre très jeune à New York. Son atout ? Une réelle appétence pour les chiffres. 

L'argent de l'alcool se tarit, mais pas leur soif

Queenie La Marraine de Harlem Planche Ed. Anne Carrière
Queenie La Marraine de Harlem Planche Ed. Anne Carrière / Elisabeth Colomba & Aurélie Lévy

L'artiste peintre Elisabeth Colomba et Aurélie Lévy, la scénariste (qui fut l'assistante de John Cusack l'acteur et producteur américain) ont choisi de concentrer son histoire sur l'année 1933. 

Jusqu'ici, côté mafias, c'était chacun chez soi

Côté autorités, il suffisait d'aligner les billets pour éviter les embrouilles ou sortir de prison. Mais en 1933, les affaires de Queenie sont menacées. La prohibition tire à sa fin. Certains gangs new yorkais notamment celui du mafieux et sanguinaire Dutch Schultz, lorgnent sur les affaires de Stéphanie Saint-Clair : "The Numbers", les loteries clandestines. 

Je veux la tête de cette femme ! Même s'il faut admettre qu'elle a des couilles

Queenie La Marraine de Harlem Planche Ed. Anne Carrière
Queenie La Marraine de Harlem Planche Ed. Anne Carrière / Elisabeth Colomba & Aurélie Lévy

La menace ne vient pas que de là

Elle vient aussi d'O'Sullivan, le commissaire qui a fait de Queenie, une affaire personnelle. Les temps changent. Queenie sait qu'il va lui falloir agir habilement, pour survivre. En même temps qu'elles racontent cette histoire là, Elisabeth Colomba et Aurélie Lévy livrent le récit de son enfance. 

Un pas de deux, qui donne à comprendre la dame. Stéphanie Saint-Clair fut une femme à poigne, capable de donner des coups de battes de baseball. Elle avait des complices qui furent loyaux jusqu'au bout. C'était aussi une femme généreuse pour les gens de Harlem. 

L'argent est à l'abri ? Oui Madame

Queenie La Marraine de Harlem Planche Ed. Anne Carrière
Queenie La Marraine de Harlem Planche Ed. Anne Carrière / Elisabeth Colmba & Aurélie Lévy

Stéphanie Saint-Clair fut aussi la mécène d'artistes et de musiciens de la scène Jazz comme Thélonius Monk. Elle avait aussi compris bien avant l'heure, l'art de la communication.

Elisabeth Colomba et Aurélie Lévy livrent un récit complet, de façon très cinématographique. Elles ont paraît-il, déjà vendu les droits de l'adaptation de la BD au cinéma. Stéphanie Saint-Clair eut une vie hors norme et une fin à mille lieux des autres parrains qui se sont entretués. Elle a finit sa vie, paisiblement, octogénaire. 

Queenie La Marraine de Harlem est paru aux Editions Anne Carrière.    

L'équipe
Contact