Cette semaine, Jean-Patrick demande sur Facebook : « Comment je deviens acteur porno ? »

Question assez récurrente, et pas que dans les couloirs de France Culture. Nagui, une idée ? … Leila, une adresse ? C’est embêtant quand on échoue chaque semaine à répondre à une question, pas vrai ?

Bref. Cher Jean-Patrick, prenons les choses dans l’ordre. Au niveau formation, la France est très en retard, on n’a pas de BITE, brevet interprétation & technique de l’érotisme. 

Donc privilégiez l’école de la vie, comme Léa Seydoux. 

Cette école de la vie comporte deux filières, qui sont les mêmes qu’au Tour de France. Soit vous faites le job au naturel et ça demande un absolu contrôle des réflexes d’érection et d’éjaculation - c’est possible, mais c’est moins fréquent qu’on le souhaiterait. Soit vous prenez l’option dopage : extension du pénis, viagra, pompe à yaourt – tout ça, vous pouvez le bricoler à la maison : avec un flexible, un biberon et 200 grammes de faisselle, on n’est jamais très loin d’un miracle. 

- Et donc pour une fois dans cette chronique on ne va pas parler de taille…?

Rassure-toi, Alexis, car je sais que c’est toi qui a rédigé cette relance, on peut faire carrière avec un micropénis ou même sans pénis, c’est le cas du performeur trans Buck Angel que j’aime beaucoup. Non, la difficulté professionnelle va surtout consister à s’insérer… dans un milieu où les débutants sont considérés comme non fiables. 

Selon l’analyste Jon Millward, le hardeur-type commence en moyenne à 24 ans et reste dans le business pendant 4 ans... on n’est pas très loin de l’espérance de vie d’Emmanuel Macron chez des Amish. 

Ensuite, puisqu’on parle Amish, au niveau des barèmes salariaux, très régulièrement c’est zéro. Si vous êtes talentueux, comptez entre 100 et 300 euros la scène selon le sociologue Mathieu Trachman... on est dans la fourchette des chroniques pour France Inter – coïncidence ? Je ne sais pas. Est-ce que Radio France a vraiment installé 400 000 euros de caméras dans les studios sans idée derrière la tête ? Je ne suis pas complotiste mais s’il y a une histoire de reconversion professionnelle, ce serait gentil de me prévenir, je ne suis pas épilée.

La suite à écouter et à retrouver en vidéo !

L'équipe
Thèmes associés