Qu'est-ce qui fait aujourd'hui la beauté d'un pénis dans les esprits ? Retour aussi sur les clichés typiques et absolus de la masculinité, à une époque où l'esthétique s'incline toujours devant le sens pratique.

Le beau sexe des hommes, ça ressemble à quoi ?
Le beau sexe des hommes, ça ressemble à quoi ? © Getty / zhihao

Bien sûr qu'il y a des beaux sexes ! 

Il y a d'ailleurs des concours de beaux sexe. En 2015, des internautes ont élu la plus belle vulve et le plus beau scrotum avant de se tourner, en 2017, vers le plus bel anus indispensable. 

En revanche, il n'a existé, à ma connaissance, aucun championnat mondial officiel du plus beau pénis, et pour une bonne raison : le promoteur des autres compétitions a pensé qu'il y'avait pas besoin parce que tout le monde aurait les mêmes préférences. 

Ces préférences, quelles sont-elles ? 

Selon une étude suisse publiée en 2015 dans le Journal of Sexual Medicine, les femmes apprécient, dans l'ordre : 

  • L'apparence cosmétique générale du membre
  • Sa pilosité
  • Sa peau
  • Sa circonférence
  • La forme de son gland
  • La longueur de la rampe
  • L'apparence des testicules

Les standards et stéréotypes demeurent 

À l'âge classique, c'était le petit pénis au repos. Aujourd'hui, c'est le grand pénis en érection inspiré par celui de la pornographie, un pénis incarnant la performance dans ce qu'elle a de plus caricatural. Et ça a des conséquences. 

L'IFOP nous apprend que plus d'un tiers des jeunes de moins de 25 ans ont déjà été complexés par la taille de leur pénis

Mais, pour l'esthétique, on n'a pas vraiment de chiffres. Sans doute parce qu'encore aujourd'hui, un beau pénis reste un pénis fonctionnel. 

Cliché typique absolu de la masculinité, l'esthétique s'incline devant le sens pratique

Une dimension esthétique du pénis peut exister ? 

Oui, mais pour ça, il y a deux conditions nécessaires : 

  • Déjà, il faut arrêter de dire que le pénis, c'est forcément moche ou qu'il est beau seulement quand il est en érection. Ce n'est pas vrai.
  • Ensuite, il faut créer des contre modèles, des contre exemples en montrant son pénis à des gens qui sont d'accord, évidemment, en représentant les pénis
  • Tout simplement, en étant fier de son pénis. Il est grand temps d'inventer le pénis pride
L'équipe