Une histoire de gares égarées, l’une en projet sur la ligne 17 du prochain «Grand Paris Express » égarée au milieu des terres agricoles du triangle de Gonesse depuis l'abandon du projet Europacity et l’autre c’est la majestueuse Gare du Nord parisienne qui s’égare en luxueuse galerie commerciale.

Rassemblement Stalingrad le 27.02.21
Rassemblement Stalingrad le 27.02.21 © Radio France / Antoine Chao

Samedi 27 février le Collectif Pour le Triangle de Gonesse (CPTG) organisait un rassemblement sur la place de la bataille de Stalingrad dans le nord de Paris pour soutenir la Zone à Défendre (ZAD) du triangle expulsée quelques jours plutôt. Retrouvons le Nord de la Gare du Nord (RN2GN) une association créée en novembre 2019, à l’initiative d’un collectif de citoyens d’associations parisiennes et d’Île-de-France, pour la plupart usagers et habitants était de la partie aussi.

Halle Duthilleul
Halle Duthilleul © Radio France / Antoine Chao

Retrouvons le Nord de la Gare du Nord (RN2GN) s’opposent au projet StatioNord de transformation de la gare du Nord porté par SNCF, Gares&Connexions et CEETRUS, filiale immobilière du groupe Auchan.

Le triangle de Gonesse à Stalingrad
Le triangle de Gonesse à Stalingrad © Radio France / Antoine Chao

Musique - Ultraviolance par Bagarre sur l’album 2019 - 2019

Réalisation : Charles De Cillia

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.