Les Rencontres du Théâtre de la Poudrerie interrogent les liens entre écologie populaire et art participatif avec des journées de réflexions qui réunissent des équipes d’artistes et de chercheurs dont Bruno Latour et le collectif "Où atterrir ?" et la Cie Le Phun avec son cabinet de prospective urbaine

Palissade du Phun.
Palissade du Phun. © Radio France / Antoine Chao

Sevran est à une quinzaine de kilomètres au Nord- Est de Paris sur le bord du canal de l’Ourcq et il y a une superbe piste cyclable pour y aller depuis Paris.

A Sevran, code postal  93 270, il y a aussi 2 stations de RER (B) et bientôt 2 nouvelles stations de métro du Grand Paris Express. 

A Sevran, Il y a un peu plus de 50 000 habitants et une dizaine de quartiers pour une des communes les plus pauvres de la région parisienne. Il y a aussi un très grand marché alimentaire et forain les mardis, jeudis et samedis en plein centre ville, derrière les bureaux du Théâtre de la Poudrerie et le Parc des Sœurs.

Oliver masqué
Oliver masqué © Radio France / Antoine Chao

Et à Sevran il y a ces jours-ci la deuxième édition des rencontres du Théâtre de la Poudrerie dédiées aux arts participatifs, avec un atelier du collectif "Où atterrir ?" en présence du sociologue et philosophe Bruno Latour  ainsi que la Cie Le Phun qui a installé d'étranges et familières, cabanes, palissades... on va aller y entendre de plus près. 

Le Théâtre de la Poudrerie est une Scène conventionnée d’intérêt national - Art en territoire, pour la création participative   

Réalisation Clément Nouguier

Avec: Valérie Suner, Phéraille, Oliver Miraglia et toute la Cie Le Phun

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.