Dans le journal du Turfu cette semaine: des chercheurs ont créé un plastique recyclable à l'infini, un mur intelligent et des robots capables de monter seuls des meubles Ikea.

Cette équipe de chercheurs a crée un polymère qui ne se dégrade pas lorsqu'il est recyclé contrairement à la plupart des plastiques actuels
Cette équipe de chercheurs a crée un polymère qui ne se dégrade pas lorsqu'il est recyclé contrairement à la plupart des plastiques actuels © Bill Cotton/Colorado State University

Un plastique recyclable à l'infini 

Chaque année, le monde produit quatre milliards de tonnes de déchets plastiques mais seulement 10% sont recyclés. Cette publication dans la revue Science pourrait peut-être éviter que l'on se retrouve avec plus de plastiques que de poissons dans les océans d'ici 30 ans. Une équipe de chimistes de l'Université du Colorado a réussi à créer un nouveau polymère aux propriétés comparables à celles du plastique classique, celui issu du pétrole, en terme de légèreté, de longévité ou de résistance à la chaleur mais dont la fabrication est beaucoup plus écologique selon Eugene Chen, le chercheur à la tête de cette publication. Ce nouveau plastique est en effet réalisé sans solvant, à température ambiante et surtout il peut retourner à son état initial encore et encore sans utiliser beaucoup de produits chimiques. Car c'est tout le problème du plastique actuellement, sa production est souvent moins coûteuse, plus efficiente que son recyclage. Seul petit hic : ce nouveau polymère n'est pas assez souple, les chercheurs doivent encore y travailler avant de penser à une éventuelle commercialisation. Ce serait bien qu'il se dépêche un peu car la France s'est fixée l'objectif de 100% de déchets plastiques recyclés d'ici à 2025.  Un objectif qui semble impossible à atteindre selon certaines associations. On peine en effet à atteindre actuellement les 25%. 

Des murs intelligents

Oubliez Google Home et autre Alexa, dans quelques années vous ne parlerez plus à des enceintes intelligentes mais à vos murs. Dans cette vidéo publiée la semaine dernière, des chercheurs de l'Université de Carnegie Mellon et de Disney Research expliquent avoir créé une sorte de papier peint conducteur. 

Leur constat est simple : à la maison comme au travail nous sommes entourés de murs. Wall ++ transforme n'importe quelle paroi en surface tactile. Il suffit ensuite d'effleurer le mur par exemple pour éteindre la lumière. Capable également grâce à ses capteurs de repérer la présence d'appareils électroniques et ainsi de diminuer automatiquement l'intensité de l'éclairage si on allume la télévision. Un papier peint qui ne coûterait que 20 dollars le mètre carré et qui permettrait à terme de contrôler sa maison intelligente. 

Des robots monteurs de meubles

Nous devons l'admettre, ces robots sont la preuve que l'intelligence humaine est dépassée. Car il s'agit tout simplement de deux génies, capables de réaliser une tâche extrêmement complexe que peu d'humains accomplissent sans se blesser, suer à grosse goutte ou se disputer : Monter une chaise Ikea. 

Un challenge relevé en moins de 20 minutes par les deux bras motorisés. Et si les chercheurs de l'Université de Technologie de Nanyang à Singapour ont dû les aider un peu en leur donnant quelques instructions (quelle pièce allait dans quelle autre), ils se sont ensuite débrouillés tous seuls pour savoir comment prendre les différentes pièces et les assembler. Le but ultime des chercheurs est de simplement montrer au robot une photo du meuble pour qu'il le monte tout seul. 

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.