Le réseau social vient de racheter une application qui se dit bienveillante...

L'application qui envoie bienveillance et compliments à vos proches, de façon anonyme
L'application qui envoie bienveillance et compliments à vos proches, de façon anonyme © Getty / PM Images

C’est une application anonyme - c’est à dire qui permet d’envoyer des messages sans dévoiler son identité. Souvent, ce type d’appli mène à des ragots ou même du harcèlement, mais celle-ci prétend éviter le problème.

Elle s’appelle TBH,  l’acronyme de « to be honest », ce qui veut dire « pour être honnête » en anglais. Le principe est assez simple :

  • L’appli vous pose une question. Par exemple “qui a le plus joli sourire ?”
  • Elle vous propose, au hasard, le nom de quatre de vos amis. 
  • Vous sélectionnez celui qui a, selon vous, le plus joli sourire. 
  • Cette personne va recevoir le compliment, mais elle ne saura pas qu’il vient de vous.

Avec cette appli, vous pouvez donc apprendre qu’on pense de vous que vous feriez une excellente présidente de la république, ou que vous êtes celui qui organise les plus belles soirées.

C'est un véritable carton auprès des jeunes Américains

Pour l’instant, l’application n’est disponible qu’aux Etats-Unis, mais elle a déjà conquis plus de 5 millions d’utilisateurs - et ce en seulement trois mois d'existence.

Pour Facebook, qui a racheté l’application, c’est une excellente affaire, notamment parce que ça colle tout à fait à l’image qu’il veut renvoyer : celle d’un réseau social positif. Ce qui n’est pas évident, car malgré ses « j’aime » par millions, Facebook, c’est aussi un énorme déversoir de haine. Et ce n’est pas le seul : Twitter est submergé de messages haineux, de harcèlement… 

Tous les deux essaient de lutter contre ces problèmes, en essayant de supprimer les contenus problématiques et de bannir leurs auteurs. Mais ça ne suffit pas à en faire des réseaux sociaux bienveillants. Car en face de la méthode punitive, certains essaient, aussi, d’encourager les discours positifs.

C'est le cas par exemple de Snapchat, l’application préférée des ados, l’appli aux photos et messages éphémères. Eh bien sur ce réseau social, tout invite à la positivité. Et notamment les « stickers » : ce sont des espèces d’autocollants qu’on va apposer sur la photo avant de l’envoyer.

Ces autocollants sont quasiment toujours mignons, joyeux ou drôles… et ça marche même si vous êtes triste ou en colère. Par exemple si vous venez de vous faire jeter par l’amour de votre vie, vous pouvez le dire à l’aide d’une tranche d’ananas au cœur transpercé d’un cure dents - au moins c’est original.

C’est une sorte de novlangue choupi, où, contrairement à TBH, on ne va pas imposer le contenu du message, mais orienter sacrément la façon de l’exprimer. 

Alors c’est sûr, ça ne suffit pas à régler tous les problèmes des réseaux sociaux - mais ces stickers ont quand même été copiés par Facebook, Twitter et Instagram.

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.