Cette semaine, on s'arrête sur les innovations dont les usages devraient exploser en 2018. Zoom ce matin sur la réalité augmentée.

AR City, une application de guidage en réalité augmentée, a été lancée récemment par BlippAR
AR City, une application de guidage en réalité augmentée, a été lancée récemment par BlippAR © BlippAR

La réalité augmentée est souvent confondue avec la réalité virtuelle. La réalité virtuelle nous immerge totalement dans un autre monde en utilisant un casque. La réalité augmentée enferme, elle, beaucoup moins puisqu'elle incorpore des éléments virtuels dans notre environnement réel. Les téléspectateurs en voient, par exemple, tous les jours à la télévision quand ils regardent la météo. Deux applications l'ont totalement démocratisée sur smartphone : Pokemon Go, téléchargée 650 millions de fois dans le monde ou encore Snapchat, et ses filtres qui nous transforment en petits chiens mignons. Il y a de plus en plus d'applications qui utilisent cette technologie, vous pouvez par exemple déjà identifier les étoiles en pointant votre smartphone vers le ciel, voir à quoi vous ressembleriez avec une frange ou la tête rasée avant de passer sous les ciseaux du coiffeur ou encore tester si le canapé d'une certaine marque suédoise irait bien dans votre salon. 

L'application Carte du Ciel permet de visualiser en réalité augmentée les constellations en pointant son smartphone ou sa tablette vers le ciel
L'application Carte du Ciel permet de visualiser en réalité augmentée les constellations en pointant son smartphone ou sa tablette vers le ciel / Carte du Ciel

Les marques s'approprient la technologie

La start-up britannique BlippAR a déjà réalisé à l'étranger plus de 2 000 campagnes pour 600 entreprises, des boîtes de céréales aux bouteilles de soda. Son application reconnait les objets concernés par une campagne et fait apparaître un jeu ou une petite application. Pour Alexis Gonnet de BlippAr c'est ce genre d'utilisation assez simple qui devrait se multiplier dans un premier temps. Une technologie accélérée par le lancement d'AR Kit et AR Core, les deux kits de développement développés respectivement par Apple et Google. Lancés l'année dernière, ils permettent de créer facilement des applications de réalité augmentée pour smartphone. Dans le futur, la réalité augmentée sera intégrée dans les pares brises des voitures, dans les vitrines, voir directement dans nos yeux par l'intermédiaire de lentilles mais ce n'est pas encore pour tout de suite.

Une opération médicale en réalité augmentée

Au delà du côté ludique, la réalité augmentée est également plébiscitée dans certains milieux professionnels. Une octogénaire a été par exemple opérée début décembre en France par un chirurgien équipé d'un casque de réalité augmentée. La technologie lui a permis de superposer virtuellement les scanners de la patiente pendant l'opération et ainsi de moins tâtonner en lui permettant de voir directement sur son corps l'emplacement exacte de l'articulation. Le casque utilisé, un HoloLens, et commercialisé par Microsoft, coûte 3000 euros, ce qui restreint son usage aux professionnels. Mais un modèle plus grand public pourrait débarquer cette année. 

La très secrète et controversée startup américaine Magic Leap a enfin montré ses lunettes immersives de réalité augmentée. C'était il y a deux semaines alors que cela fait 6 ans qu'elle travaille sur ce projet. Magic Leap a réussi le challenge de lever un peu plus d'un milliard et demi d'euros notamment auprès de géants comme Google ou Alibaba sans véritablement montrer ce qu'elle fait. Preuve de l'engouement du secteur sur la réalité augmentée.

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.