Depuis hier, on parle des innovations dont les usages devraient exploser en 2018. Aujourd'hui : les interfaces vocales dans nos maisons.

Parmi les géants du secteur, Google Home est pour le moment la seule enceinte intelligente disponible en France
Parmi les géants du secteur, Google Home est pour le moment la seule enceinte intelligente disponible en France © Radio France / Olivier Bénis

Ces assistants vocaux que l'on trouve déjà sur nos téléphones portables sont censés être dans le futur la façon la plus facile d'interagir avec les machines et ça commence par la maison avec les enceintes à reconnaissance vocale, nouvelle marotte du monde du numérique. Au delà de diffuser de la musique, elles sont censées être une sorte d'assistant, de majordome de notre maison. Capable à la fois de répondre aux questions mais aussi de gérer son domicile au doux son de sa voix. 

Google Home est la seule enceinte à reconnaissance vocale à être sortie en France. L'autre gros acteur sur le sujet, le leader même, Amazon, n'a toujours pas commercialisé son enceinte dans l'hexagone. Mais les choses devraient s'accélérer cette année : Amazon Echo débarquera d'ici quelques mois en France et surtout un nouvel acteur important va faire son apparition : Apple. L'entreprise va enfin commercialiser son Home Pod, presque 3 ans après Amazon.

Révolution à la maison? 

Pour être sincère, Je ne fais pas partie des personnes les plus convaincues par ces enceintes vocales pour le moment. Ce qui fait leur qualité, au delà de leur design et de leur son, c'est leur supposée interface vocale intelligente : Alexa, Google Assistant ou encore Siri. Sur le papier, elles sont capables de faire énormément de choses : fermer vos volets roulants, changer la couleur de vos lumières, servir de minuteur pour cuire des œufs, diffuser vos playlists de musique préférées, commander une pizza ou un paquet de couches, répondre à des questions de culture générale ou encore vous dire combien de temps vous allez mettre pour aller au travail. Ce qui il faut bien l'admettre peut-être pratique quand on a les mains occupées à cuisiner par exemple.

L'expérience au quotidien n'est pas encore convaincante. 

Déjà, il faut bien entendu avoir les objets connectés et compatibles sinon cela n'a aucun intérêt. Plus on en a, plus cela devient intéressant. Radiateur, frigo, télé, serrure connectée, on devrait vivre cette année un déferlement d'objets compatibles avec ces interfaces. Par ailleurs, il est impossible en France de faire vos courses ou commander un taxi ou VTC via Google Home, les services associés sont en tout cas pour le moment beaucoup moins nombreux qu'aux Etats-Unis. Et puis, au delà du fait qu'elles ne comprennent pas encore le langage naturel et qu'il faut parfois répéter plusieurs fois une commande ou la reformuler avant qu'elle soit exécutée, se pose la question des sources d'information. Exemple quand on pose la question très importante pour un enfant de 7 ans : "OK Google, quelle taille fait la plus haute tour en Lego?" La réponse unique de Google Home "Le site ZeJournal.info contient l'information suivante : la plus grande tour en Lego du monde mesure 35,05 mètres". Faux. La plus haute tour mesure en fait 36 mètres car un nouveau record a été établi le 26 décembre dernier. Et cela, on l'apprend en regardant dans le moteur de recherche qui lui propose plus de 500 000 résultats à cette requête contre donc une seule pour Google Home. 

Je vous épargne la problématique sur la vie privée et vous renvoie sur la petite fiche très instructive de la CNIL sur le sujet, le gendarme de nos données personnelles pour terminer tout de même sur une note positive pour la radio. Ces enceintes vocales utilisent les contenus radio, les flashs, les podcasts pour informer leurs utilisateurs et cela pourrait redonner une deuxième vie à ce média. La BBC a même créé un contenu spécifique aux enceintes : une nouvelle interactive, The inspection chamber, où l'assistant vocal vous pose des question au cours de l'histoire qu'il vous raconte et vos réponses influencent la suite. Un concept que personnellement je trouve extrêmement intéressant.  

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.