C'est aujourd’hui que démarre la semaine « une Heure de Code ». Il s’agit de permettre à chacun de découvrir pendant une heure ce qu’est le code, c’est à dire le HTML, le CSS ou le javascript.

Chronique de Didier Si Ammour

Un moyen pour comprendre comment fonctionnent les ordinateurs, les smartphones et leurs applications, les objets connectés… et même la cafetière ou le réfrigérateur qui utilise maintenant du code. Cette opération est menée dans des écoles, dans des lieux associatifs par des volontaires qui mettent à disposition des ordinateurs afin d’accéder à des tutoriels et éventuellement assister ceux qui viennent découvrir.  

Un événement organisé par code.org. Une association américaine à but non lucratif qui veut faciliter l’apprentissage de l’informatique, en particulier par les populations peu représentées dans la population des développeurs. 180 pays seraient concernés selon code.org, le mouvement est soutenu par de nombreuses personnalités –Barack Obama y était même allé de son petit message au lancement en 2015-. Et par des entreprises du secteur, notamment les fameux GAFAM –Google Amazon Facebook Apple et Microsoft-. Dans le but de susciter des vocations, le secteur ayant besoin de développeurs, aux USA et ailleurs.   

En France, le dernier numéro du Point, qui consacre un dossier au numérique, raconte que la France va devoir trouver chaque année de 7 000 à 10 000 développeurs d’ici 2022. Conscients des évolutions liées aux technologies, 3/4 des personnes interrogées par Kantar TNS pour Orange en septembre 2017 estimaient qu’il est essentiel de connaître le code pour les métiers de demain. 

Sauf que seulement 20% avaient une idée claire de ce que c’est. Et apprendre le code concerne surtout les jeunes générations –même l’école s’y ouvre-, cela s’avère plus compliqué pour les adultes. Des entreprises se lancent sur ce créneau. Par exemple Coding Days, une startup créée en mars dernier  par Alexandre Zana. Sont autant concernés les employés que les entrepreneurs ou les directeurs. Mais, parmi ses formations, Coding Days en propose une qui dure seulement une journée, et qui coûte 99 euros. 

Coding Days en propose une samedi prochain. Sinon, Coding Days participe également à l’opération « Une heure de code » le même jour. Et c’est gratuit.

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.