Non, il ne s'agit pas d'une discipline sportive qui se déroule avec des chevaux de petite taille dans une piscine mais une technique pour faire pousser des légumes sans terre et grâce à des poissons. Une méthode d'agriculture urbaine qui débarque aussi dans les entreprises.

Dans cette entreprise, les salariés sont invités à se servir dans le mini potager du système d'aquaponie
Dans cette entreprise, les salariés sont invités à se servir dans le mini potager du système d'aquaponie © Radio France / Hélène Chevallier

L'aquaponie est une technique très ancienne : il y a 2500 ans par exemple les agriculteurs chinois mettaient des carpes dans les rizières pour augmenter la production de riz. Une technique qui pourrait être remise au goût du jour avec l'émergence de l'agriculture urbaine.  

L'aquaponie permet en effet de produire des légumes et d'élever des poissons en ville 

Londres, Vancouver ou Berlin ont déjà leur ferme de production de légumes grâce aux poissons. En attendant de trouver les fonds pour lancer la leur à Nantes, les fondateurs de la jeune société Aura commercialisent depuis quelques mois des systèmes d'aquaponie d'intérieur, destinés à végétaliser les bureaux des entreprises.  Il s'agit de petits potagers où aquarium et bac à légumes sont disposés les uns au dessus des autres un peu comme une étagère. 

Un salarié d'Aura passe tout de même toutes les deux semaines pour remplir le bac de distribution automatique de nourritures pour les poissons et vérifier l'état des plantes

Ici par exemple le "baromate" a été installé dans un couloir de cette société de conseil en immobilier il y a deux mois, juste à côté du coin cuisine où les salariés prennent leur repas.  Au début intrigués, ils n'osaient pas trop se servir dans les bacs à légumes et puis certains s'y sont mis.   

Clairement le but n'est pas de nourrir les employés avec ce système mais de créer des interactions entre les salariés et de recréer de la biophilie dans les bureaux. Car vous ne le savez peut-être pas mais nous sommes tous biophiles. Nous, humains, aimons la nature et plus elle est proche de nous, plus elle nous apporte du bien-être. Stimuler la biophilie en entreprise apporterait donc beaucoup de bien être aux collaborateurs selon les fondateurs d'Aura. Le service fonctionne par abonnement, 600 euros par mois par exemple dans cette entreprise.

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.