L'ère du tactile est-elle en train de disparaître au profit de celle du vocal ? Les géants du numérique misent beaucoup sur les assistants vocaux.

Les assistants vocaux
Les assistants vocaux © AFP / Mandy Cheng

Allons-nous arrêter d'appuyer sur des boutons, de taper sur nos claviers, de faire défiler nos écrans avec nos doigts et à la place juste commander nos objets avec notre voix ? Les géants du numérique misent beaucoup dessus. On a pu le voir notamment ce week-end à Berlin où se tenait l'IFA, l'un des plus grands salons d'électronique grand public. Entre Alexa, Google Assistant, Siri, Cortona, ou Bixby, la guerre des assistants vocaux est déclarée. Après avoir fait leur apparition sur les smartphones, ils débarquent dans la maison par l'intermédiaire de boîtiers connectées et normalement intelligents.

Sorte de Majordome de la maison

Exemple avec le Google Home seul assistant vocal de la maison commercialisé en France pour le moment. Cela ressemble à une petite enceinte qui se connecte au wifi et répond à deux types de requêtes:

1) Des questions du type quel temps fait-il aujourd’hui ? Combien de minutes je vais mettre pour aller au travail ? ou des questions de culture générale.

2) Commander des objets connectés. Par exemple des ampoules, des volets roulants, une télévision. Dans ce cas, l'utilisateur peut lui demander : Allume la lumière du séjour, ferme les volets de la chambre ou lance telle série sur la télé!

Cela c’est sur le papier car dans la vraie vie, ça se complique. Certes il répond correctement sur la météo et le minuteur, mais ça devient un vrai dialogue de sourd quand les questions sont plus complexes. Pour le moment, ces assistants ne comprennent pas bien le langage naturel. C'est aussi parfois compliqué avec les commandes. Si leur but est de rendre nos vies plus simples, d'être une interface plus intuitive avec les objets connectés. Là encore, le contrat n'est pas (encore) rempli.

Aspirateur à données

Après le marché du smartphone, massivement dominé par Google et Apple, l'assistant vocal pour la maison est la nouvelle poule aux œufs d'or des géants du numérique. Avec une plateforme qui connait les habitudes les plus intimes de son utilisateur, mieux de tout un foyer 24h sur 24, les enjeux commerciaux notamment en terme de récoltes de données personnelles sont énormes.

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.