Dans le journal du futur cette semaine, une équipe de chercheurs japonais veut tester la faisabilité d'un ascenseur spatial. Aux Etats-Unis, les fournisseurs d'accès à Internet vont-ils bientôt faire payer leur client pour ne pas avoir un accès ralenti à YouTube ou Netflix? Enfin un robot pour nous aider à faire dodo.

Un mini ascenseur spatial sera testé dans l'espace par une équipe de chercheurs japonais
Un mini ascenseur spatial sera testé dans l'espace par une équipe de chercheurs japonais © Getty / MARK GARLICK/SCIENCE PHOTO

Imaginez un câble sur lequel circule une cabine, un peu comme les téléphériques à la montagne, sauf que ce câble mesure plus de 90 000 kilomètres et qu'il vous emmène dans l'espace. Pour le moment c'est un pure fantasme de sciences fiction mais Obayashi une entreprise japonaise travaille très sérieusement sur le sujet. Une équipe de chercheurs de l'université nippone de Shizuoka a décidé de tester si cela était faisable. La semaine prochaine, ces scientifiques vont réaliser une mini-simulation dans l'espace. Ils vont tenter de déplacer un petit cube, de la taille d'une boîte d'allumettes, le long d'un câble de 10 mètres tendu entre deux petits satellites. Selon le porte parole de l'université, ce sera la première expérience au monde d'ascenseur spatial

Actuellement, c'est plutôt sur la fusée que la recherche sur le tourisme spatial est concentrée. Preuve en est : la guerre que se mène Space X et Blue Origin. Mais cela pourrait coûter beaucoup moins cher d'envoyer des touristes dans l'espace en ascenseur qu'en fusée. Sauf que concrètement les obstacles techniques à l'ascenseur semble encore énormes, là où aujourd'hui on arrive à faire revenir une partie d'une fusée sur terre. 

Netflix et YouTube ralentis aux Etats-Unis 

Des chercheurs de deux universités américaines ont testé les trafics de plusieurs fournisseurs d'accès à internet entre janvier et mai. Ils se sont aperçus qu'ils ralentissaient volontairement le débit de plusieurs sites de vidéo. YouTube est la première victime suivi par Netflix et Amazon Prime Video. Et le champion des ralentisseurs c'est : Verizon. L'opérateur aurait réduit le débit de ces sites plus de 11 000 fois mais il est loin d'être le seul, citons également AT&T ou encore T-Mobile. Raison invoquée par les opérateurs : la consommation de vidéo prend beaucoup trop de place dans les tuyaux. Ce qui est inquiétant c'est que les Etats-Unis ont depuis le mois de juin abolit la neutralité du Net. Ces ralentissements qui n'étaient jusqu'ici pas légaux, le sont maintenant. La crainte est maintenant que les opérateurs proposent aux internautes de payer plus pour qu'ils aient accès à certains sites sans que ces derniers ne soient ralentis

Un robot pour faire dodo

Somnox a fait beaucoup parler de lui lors de l'IFA, un salon de technologie qui se tient chaque année début septembre à Berlin. Le créateur hollandais explique que son robot coussin simule les mouvements d'une respiration calme sur laquelle l'utilisateur va inconsciemment se caler. Le but selon son créateur est de remplacer l'utilisation des somnifères. Un doudou qui coûte 549 euros. 

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.