E-vone est une chaussure connectée pour les personnes âgées. Elle repère quand son porteur tombe et alerte automatiquement ses proches.

E-vone fonctionne dans 150 pays
E-vone fonctionne dans 150 pays © Radio France / Hélène Chevallier

E-vone est une basket qui ressemble... à une basket sauf que dans la semelle sont cachés plein de capteurs électroniques: un capteur de pression, un gyroscope, un accéléromètre, un GPS. Car cette chaussure est destinée aux personnes âgées. Son but est de repérer automatiquement quand la personne qui la porte tombe et alerter ses proches. Yvonne pour la petite anecdote, c'est le prénom de la belle-mère de Franck Cherel, le fondateur d'E-vone, une jeune femme de quatre-vingts printemps encore très active qui vit seule et qui malheureusement tombe parfois. 

Au total, la chaîne d'alerte peut contacter jusqu'à trois contacts. Je rassure les personnes qui souhaitent préserver leur vie personnelle : le système ne géolocalise le porteur d'E-vone que si une chute est détectée. Cela permet de retrouver la personne plus vite. Cette chaussure est autonome, la personne âgée n'a absolument rien à configurer, pas besoin de connecter la chaussure à un smartphone, elle communique directement avec les services d'E-vone via des réseaux bas-débit, Lora ou Sigfox, des réseaux dédiés aux objets connectés, très peu gourmands en énergie et qui permettent donc aux chaussures de n'avoir besoin d'être rechargées que tous les 6 mois. 

Première cause de mortalité chez les plus de 65 ans. 

Chaque année en France près de 400 000 personnes âgées font une chute accidentelle et près de 12 000 en décèdent. Très peu portent sur elles ces systèmes d'alerte qui permettent d'appuyer sur un bouton d'urgence. Les chaussures ne seront pas vendues mais louées pour 34€90 par mois. Les personnes âgées auront le choix entre 25 modèles pour homme et pour femme, du chausson à la chaussure de marche. Elles seront disponibles en septembre 2018.  

L'équipe
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.