Une compétition était organisée hier par la SNCF à la Station F pour améliorer l’information auprès des voyageurs

La SNCF a lancé un concours à la station F afin de trouver un outil pour améliorer sa communication en cas de crise
La SNCF a lancé un concours à la station F afin de trouver un outil pour améliorer sa communication en cas de crise © AFP / Rodrigo Avellaneda / ANADOLU AGENCY

A l’origine de ce concours, il y a cet énorme bug qui a eu lieu cet été gare Montparnasse en plein chassé-croisé des vacances. Un calvaire pour plusieurs dizaines de milliers de voyageurs totalement laissés à l’abandon. Un électrochoc disent les dirigeants de la SNCF qui se sont aussi fait tirer les oreilles par le gouvernement. Hier, ce sont au total vingt projets qui ont été présentés. Cinq issus de salariés de la compagnie ferroviaire et quinze autres de startups, de jeunes pousses, extérieures. 

Frankie (My Way) a remporté le 1er prix des équipes en interne. Il s'agit d'une application développée en interne et surnommée le waze des trains. Une application, où comme pour waze avec la voiture, ce sont les voyageurs qui signalent les perturbations. Le but est ainsi de diminuer le délai d’information des voyageurs précise Olivia Fischer une des conceptrices du projet. Car entre le moment où le conducteur du train constate la panne et la transmission aux voyageurs il se passe au minimum 10 minutes. 

Parmi les cinq autres lauréats, on trouve également un outil de prédiction des habitudes des voyageurs, un autre qui tente d'anticiper les retards, les perturbations des trains et ce, grâce à des systèmes d'analyses de données issues de précédents incidents. Tous ces outils devraient être intégrés aux services de la SNCF dans les prochains mois. 

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.