Les internautes britanniques amateurs de sites pour adultes seront bientôt obligés de prouver qu'ils sont bien majeurs en achetant un pass chez un commerçant.

Un permis serait mis en place pour naviguer sur les sites pornographiques
Un permis serait mis en place pour naviguer sur les sites pornographiques © Getty / hocus-focus

Fini la case "Avez vous plus de 18 ans" balayée en un clic, les internautes britanniques désireux de se rendre sur des sites pour adultes seront bientôt obligés de prouver qu'ils sont bien majeurs. Nos voisins d'Outre-Manche ont, en effet, décidé d'être beaucoup plus stricts sur la vérification de l'âge des internautes amateurs de site porno

Cette nouvelle loi, dont l'application a été repoussée de quelques semaines, a pour but de protéger les plus jeunes des contenus pornographiques en ligne. A l'origine, le gouvernement avait envisagé que les sites concernés fassent la vérification eux mêmes en demandant une empreinte de carte bancaire ou le scan d'un papier d'identité mais devant les risques de chantage par internet ou de vols de données, une autre solution est envisagée : celle d'un pass porno. 

Concrètement, les britanniques devront aller chez un commerçant, un marchand de journaux par exemple, pour y obtenir un code de 16 chiffres en échange d'un papier d'identité prouvant leur majorité et le paiement de 11 livres. Selon un étude, 25 millions d'Anglais fréquenteraient régulièrement un site porno, cela va faire du monde dans les kiosques. 

Concert : la reconnaissance faciale à la place d'un billet ?

Et si demain on se passait de ticket pour rentrer dans un concert ? Et ce, grâce à des caméras qui reconnaîtraient votre visage. L'entreprise américaine Live Nation, spécialisée dans l'organisation de concerts géants, vient d'annoncer l'investissement de TicketMaster, sa société de vente de billets de concerts, dans une boîte de reconnaissance faciale Blink Identity

Selon une note envoyée à ses investisseurs, qu'a pu consulter le site The Verge, les spectateurs pourraient grâce à la reconnaissance faciale rentrer dans un concert sans présenter leurs billets. Leur visage qu'ils auraient enregistré au moment de l'achat du billet serait reconnu par le système. Ce qui permettrait de rendre plus fluide l'entrée aux spectacles. Blink Identity serait en effet capable de reconnaître 60 visages à la minute. Pas mal en termes de fluidité, beaucoup moins de savoir qu'une entreprise privée pourrait collectionner les visages de bon nombre de citoyens. Aucune expérimentation n'est encore annoncée. 

Le robot SpotMini commercialisé

Robot à quatre pattes de la taille d'un gros chien, SpotMini est parfois équipé d'un bras articulé. Dans la dernière vidéo en date, il monte les escaliers d'un entrepôt avec une facilité déconcertante. Mais il s'est notamment illustré dans une vidéo où il ouvrait une porte à un "congénère" ou une autre plus ancienne où il rangeait un verre dans un lave vaisselle.  Boston Dynamics, l'entreprise qui l'a créé et qui fait souvent parler d'elle avec ses vidéos flippantes de robots qui courent, qui marchent, qui sautent vient d'annoncer la commercialisation de SpotMini en 2019. On n'a pas bien compris en quoi il serait utile d'autant que sa batterie est limitée à 1h30. 

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.