Dans le journal du Turfu cette semaine, le projet Hyperloop se concrétise en France pendant qu'en Chine la vidéosurveillance est de plus en plus sophistiquée, et qu'un constructeur automobile créé un berceau qui imite une voiture.

Les trois premiers morceaux du tube sont arrivés la semaine dernière
Les trois premiers morceaux du tube sont arrivés la semaine dernière © Hyperloop TT

Le projet Hyperloop  permettra peut-être un jour de faire un Paris-Lyon ou un Toulouse-Montpellier en à peine 20 minutes. Lancé à l'origine par Elon Musk, ce train hypersonique consiste a lancé une navette dans un tube dépressurisé qui se déplace sans frottement par lévitation magnétique. Ce qui potentiellement pourrait lui permettre d'atteindre jusqu'à 1200 kilomètres /heure. Plusieurs entreprises travaillent chacune dans leur coin sur des projets dont Hyperloop Transportation Technologies. HTT a choisi Toulouse pour implanter son laboratoire de recherche européen et créer un tronçon d'essai. Et si certains étaient sceptiques sur la concrétisation du projet et bien sachez que les trois premiers morceaux du tube sont arrivés dans la ville rose en fin de semaine dernière. Il s'agit d'énormes tubes d'acier de 4 mètres de diamètres et 20 mètres de long. Treize autres devraient suivre dans les prochaines semaines pour constituer une première piste de 300 mètres. Une deuxième piste d'un kilomètre, capable celle-ci d'accueillir une vraie navette, devrait être également construite l'année prochaine. 

En Chine les performances hallucinantes de la vidéo surveillance. 

On savait déjà qu'il était bien difficile d'échapper au système de reconnaissance faciale et à ces quelques 170 millions de caméras disposées à tout les coins de rue des grandes villes et espaces publics de Chine. Cette information le prouve une fois de plus. La police affirme, en effet, avoir réussi à arrêter un suspect dans une foule de plus de 50 000 personnes à Nanchang. M. Ao était venu assisté avec sa femme au concert de la star de la chanson Hongkongaise Jacky Cheung. Mais poursuivi, selon les autorités, pour un délit économique, son visage a été reconnu par le système de vidéo surveillance de la salle de concert et arrêté dans la foulée. La Chine développe ce système depuis 2015 et compte encore triplé le nombre de caméra d'ici à 2020

Un berceau qui imite la voiture

Epuisés par les pleurs nocturnes de bébé, le dernier recours est parfois pour les parents de prendre la voiture pour qu'enfin leur progéniture tombe dans les bras de Morphée. Un constructeur automobile a créé un berceau un peu particulier : il se balance en reproduisant les mouvements de la voiture, diffuse via une enceinte située sous le berceau le bruit du moteur ou encore imite les effets de lumière des lampadaires. 

Le berceau est connecté à une application pour smartphone qui peut enregistrer les mouvements spécifiques de votre propre voiture. A l'origine, il s'agissait juste d'un prototype créé pour la promotion d'un nouveau modèle de voiture mais il semble avoir plu à une horde de parents désespérés et le constructeur automobile envisage de le commercialiser réellement.

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.