ShotPoint n'est pas une solution miracle mais pourrait permettre de repérer plus rapidement le tireur lors d'une fusillade et ce grâce à des capteurs sonores.

Aux États-Unis, l'entreprise américaine DataBuoy propose de disposer des capteurs sonores dans des lieux sensibles, afin de repérer plus rapidement les fusillades
Aux États-Unis, l'entreprise américaine DataBuoy propose de disposer des capteurs sonores dans des lieux sensibles, afin de repérer plus rapidement les fusillades © Getty / DigitalVision

Alors qu'une nouvelle fusillade a eu lieu la semaine dernière dans un lycée aux Etats-Unis, l'entreprise américaine DataBuoy propose de disposer des capteurs sonores un peu partout dans les lieux publics ou sensibles. Sur le site internet de l'entreprise, une vidéo de démonstration réalisée dans une école montre un homme tirer et 5 secondes plus tard, l'image du tireur apparaît sur l'écran de sécurité. 

La présidente de l'entreprise Kathleen Griggs explique comment son système fonctionne : "Chaque capteur dispose d'un microphone intégré qui lui permet de déterminer la direction du coup de feu. On utilise plein de capteurs qui reliés entre eux peuvent confirmer la présence de tir et localiser précisément le tireur". Ce système est automatique. Une fois le tireur repéré, les coordonnées GPS sont envoyées aux responsables de la sécurité. Si une caméra de vidéo surveillance se trouve à proximité, le système peut récupérer l'image du tireur et l'envoyer également aux autorités. L'entreprise dit être capable de différencier le type d'arme, s'il s'agit d'un gros calibre ou d'un petit pistolet car chaque son a une empreinte sonore particulière.

Géolocaliser plus vite le tireur 

Car la problématique dans une fusillade est pour les forces de police de repérer au plus vite le tireur. Et ce n'est pas toujours évident. A Las Vegas, il y a trois mois et demi, plus grosse fusillade de l'histoire des Etats-Unis, 58 personnes ont été tuées et plus de 800 blessées. Les victimes sont des spectateurs qui assistaient à un concert de musique. Le tireur était au 32ème étage de l'hôtel le Mandalay Bay situé à 400 mètres de là. Avec le son qui résonne, la distance, les autorités ont mis beaucoup de temps à repérer d'où venaient les coups de feu puis à trouver le tireur dans l'hôtel qui dispose de 3 300 chambres réparties sur 39 étages. L'homme a tiré non stop pendant plus de 9 minutes avant de se donner la mort. 

Ce système est pour le moment testé dans une petite ville de l'Idaho mais pourrait débarquer dans de plus grandes villes d'ici peu. L'entreprise a en effet passé un contrat avec un constructeur de lampadaires intelligents. 

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.