Newton Howard veut soigner les patients souffrant de maladies dégénératives comme Parkinson grâce à un implant dans le cerveau. Il sera une des têtes d'affiche du festival du numérique, FUTUR.E.S.

Newton Howard a choisi de développer son projet d'implant en France
Newton Howard a choisi de développer son projet d'implant en France © Radio France / Hélène Chevallier

Professeur de neurosciences à Oxford, directeur d'un laboratoire au MIT, Newton Howard est en train de développer Kiwi, une puce dont le but est de soigner certaines maladies dégénératives comme Parkinson. Son implant de quelques millimètres est placé dans le cerveau du patient à proximité des zones endommagées. Il est introduit par la cloison nasale ce qui permet une chirurgie moins invasive que celles des implants actuels. Il agit ensuite sur les neurones via des impulsions électriques ou lumineuses. Des implants qui pourraient être utilisés par la suite pour soigner la dépression, les troubles de l'attention ou les TOC et même augmenter notre mémoire ou apprendre plus vite. 

Redonner de la dignité aux patients

Mais rien à voir avec Neuralink, le projet d'Elon Musk, précise Howard Newton.  L'entrepreneur compulsif veut relier nos cerveaux à Internet pour à la fois doper notre mémoire et avoir un accès direct à toutes les informations qui  y sont stockées. Ce n'est pas dans la philosophie de Newton Howard : "Il y a ceux qui veulent augmenter les humains pour qu'ils deviennent comme des machines ou ceux qui veulent que les machines deviennent plus humaines. Nous sommes plutôt dans une démarche de réparer ce que les hommes perdent avec le temps. On veut redonner de la dignité aux patients, ceux qui souffrent de problèmes cognitifs." 

Elon Musk a peur que les machines deviennent plus intelligentes. Je m'inquiète vraiment que les gens deviennent moins intelligents. 

Les premières expérimentations sur l'homme devraient avoir lieu d'ici deux ans. L'implant sera testé dans un premier temps sur des porcs et des macaques ici en France. Car Newton Howard a décidé d'installer son entreprise, Ni2o, en France, dans les locaux de l'institut de la moelle épinière et du cerveau. 

ET si vous souhaitez en savoir plus sur cet implant, Newton Howard tient une conférence ce samedi dans le cadre du festival Futur.e.s à la grande halle de La Villette

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.