Depuis trois semaines, les abonnés d'Orange ne peuvent plus accéder à MyTF1. Le groupe de télévision demande depuis des mois aux opérateurs Télécom d'être rémunéré pour la diffusion de ses chaînes.

Message affiché depuis le 1er février quand les abonnés d'Orange tentent de se connecter à MyTF1
Message affiché depuis le 1er février quand les abonnés d'Orange tentent de se connecter à MyTF1 © Radio France / Hélène Chevallier

Si vous êtes abonnés à la télé d'Orange vous vous êtes peut-être déjà aperçu que depuis le début du mois vous ne pouviez plus revoir en replay les hésitations du jury de The Voice ou le dernier épisode de la très bonne série Les Bracelets rouges. Mais le pire est peut-être à venir, les abonnés d'Orange pourraient être privés de la diffusion en direct de toutes les chaînes gratuites du groupe. TF1 a en effet demandé aux opérateurs Télécom de payer une contribution de l'ordre de plusieurs millions d'euros par an (le montant exact est secret mais certains journaux avancent la somme de 25 millions d'euros pour Orange par exemple) pour que les fournisseurs d'accès à Internet aient le droit de diffuser ses chaînes via ses boxs. Cela concerne le flux en direct mais aussi le replay, ce service qui permet  de revoir quand on le souhaite un programme diffusé récemment.  

Des mois que les discussions sont engagées

SFR et Bouygues ont fini par s'entendre avec TF1 mais Orange et Free toujours pas. Stéphane Richard, le PDG d'Orange, a encore répété hier qu'il refusait totalement de devoir payer pour des chaînes disponibles gratuitement sur la TNT. Faute d'accord le 31 janvier, le groupe de télévision a demandé à la justice que l'opérateur Télécom ne diffuse plus ses contenus sur sa box. Après avoir bombé le torse ces dernières semaines, les deux camps semblent calmer un peu le jeu ces derniers jours.

Une juste compensation pour TF1

Plus de la moitié des foyers français utilise un abonnement à internet pour regarder la télévision via une box, les fameuses offres triple play. Des abonnements payants qui permettent l'accès à Internet, à une ligne fixe et... à la télévision. Pour le PDG de TF1,  Gilles Pélisson, il est logique que le groupe touche "quelques centimes" sur chacun de ces abonnements, d'autant que ses contenus lui coûtent chaque année un milliard d'euros. 

La Bataille de la télé du futur  

Si on revient en 2006, TF1 avait signé des contrats qui permettaient aux opérateurs d'accéder gratuitement aux flux de ses chaînes. Aujourd'hui, elle en demande des millions. Mais en 10 ans, le marché a changé. Le temps passé devant la télévision classique est en train de diminuer auprès des jeunes générations. La part du gâteau publicitaire aussi. Faire payer les opérateurs Télécoms c'est aussi pour le groupe de télévision une nouvelle source de financement. D'un autre côté, les box télé des fournisseurs d'accès à Internet sont elles concurrencer par de nouveaux acteurs : les OTT, les services Over The Top, des plateformes comme Netflix, Molotov ou des boîtier comme Chromecast ou l'AppleTv qui permettent de regarder des films, des séries, ou des programmes télé avec une simple connexion internet. Les opérateurs doivent donc fournir le maximum de contenus et de services possibles pour maintenir l'intérêt de leurs offres triple play. 

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.