Ce service de location d'ordinateur à distance permet de transformer n'importe quel écran connecté à internet en machine super performante.

Emmanuel Freund, le PDG de Shadow
Emmanuel Freund, le PDG de Shadow © Radio France / Hélène Chevallier

Avec ce service, la puissance de calcul qui vous permet d'utiliser un logiciel, un jeu vidéo, n'est plus à côté de vous dans votre ordinateur mais à plusieurs dizaines voir centaines de kilomètres dans un centre de données. Le PDG de Blade, Emmanuel Freund précise : "On a pris les composants et on les a mis dans un data center ultra sécurisé. Ce qui va permettre d'avoir un appareil qui va recevoir sa puissance des composants qui sont ailleurs." Ce qui permet à l'utilisateur d'avoir un ordinateur plutôt à la pointe et ce sans débourser des centaines d'euros (la configuration mise à la disposition des utilisateurs par Shadow correspond à un ordinateur d'une valeur de 1600€) "chaque fois qu'il y a des nouveaux composants sur le marché, on va les améliorer dans notre data center", ajoute Emmanuel Freund.  

Une solution contre l'obsolescence des ordinateurs

Shadow est un service de location d'ordinateur à distance : pour un peu moins de 30 euros par mois, l'utilisateur accède à un ordinateur très performant, comme s'il était physiquement chez lui. Il est disponible avec une box qui coûte une centaine d'euros mais l'abonné peut s'en passer s'il dispose d'un écran connecté et qu'il télécharge l'application. Une fois installée et lancée l'écran affiche le bureau sous Windows 10 avec tous les logiciels, les fichiers personnels, les raccourcis comme sur un ordinateur classique. Ce système permet de transformer un ordinateur pas très performant en une machine pour gamers. Avantage supplémentaire, cet ordinateur virtuel est consultable partout, que ce soit sur un pc portable à la maison, un ordinateur fixe au bureau ou sur son smartphone.

Avoir une bonne connexion à Internet

Passez votre chemin si vous êtes en zone blanche, le service est réservé aux abonnés à la fibre même si son patron annonce qu'à la fin du mois cela marchera aussi avec une connexion ADSL. Cela parait un peu ambitieux mais Shadow a su surprendre depuis son lancement en catimini il y a un an. Au début, le service a été lancé en direction de la très exigeante communauté du jeu vidéo. Beaucoup étaient sceptiques sur la réactivité de la machine à distance. 5000 premiers abonnés ont essuyé les plâtres et au final les retours ont été dans l'ensemble très bons. Hier, l'entreprise a annoncé passer à la vitesse supérieure en s'ouvrant au grand public et à l'international (Allemagne, Grande-Bretagne, Etats-Unis). Elle vise les 100 000 abonnés d'ici à la fin de l'année prochaine. D'après son PDG, certains constructeurs de consoles de jeu et d'ordinateurs commencent un peu à faire la grimace.  On pourrait bientôt avoir beaucoup moins besoin d'eux à la maison. Avec le développement de la fibre, de la 4G et de la 5G bientôt, les services comme Shadow vont sans nul doute se multiplier. 

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.