A l'occasion de la mise en place du RGPD, le règlement européen de protection des données personnelles, un collectif d'associations organise la fête des libertés numériques, des ateliers pour aider les citoyens à s'approprier leurs nouveaux droits

Issue d'un chantier européen entamé il y a 6 ans, le règlement général sur la protection des données personnelles, le RGPD, entre en vigueur ce vendredi. Un règlement dont le but est d'encadrer la récolte et le traitement des données. Toutes les entreprises, publiques comme privées, qui traitent des données personnelles sont concernées à l'exception des fichiers de police. Une des premières conséquences, c'est le nombre de mails que vous avez certainement reçu ces dernières semaines de Google, Facebook, Deezer, ou chauffeur privé vous informant de la modification de leurs CGU, les conditions générales d'utilisations. 

Et si les entreprises ronchonnent (c'est un euphémisme) contre ce nouveau règlement, les citoyens peuvent plutôt s'en réjouir. Parmi les nouveaux services que va permettre ce règlement, il y a le droit à la portabilité des données. Les internautes pourront, par exemple, quand ils changeront de fournisseur de boîtes mail passer tous leurs messages d'une boîte à une autre. Même chose pour les playlists de musique préférées sur Spotify que vous pourrez transférer sur Deezer enfin si, comme le règlement le précise est "techniquement possible". Les sociétés n'auront par ailleurs le droit de ne collecter QUE les données nécessaires au bon fonctionnement du service qu'elle propose. On peut espérer par exemple qu'une application pour un jeu sur smartphone n'aura plus le droit de récolter vos données de géolocalisation si ce n'est pas utile au jeu. Et tout cela s'applique aussi aux banques ou aux communes. Citons aussi la possibilité d'une action de groupe devant la justice pour des internautes qui estimeraient avoir été victimes d'une violation de leurs données personnelles (comme compte le faire dès vendredi la quadrature du Net contre les GAFAM).  Bref, beaucoup de raisons de se réjouir de ce nouveau règlement. 

C'est pour cela qu'un collectif d'associations a décidé de créer la fête des libertés numériques. Une vingtaine d'événements auront lieu partout en France ce vendredi pour aider les citoyens à s'approprier ce nouveau règlement. Citons par exemple un atelier "hygiène numérique" à Saint George de Montaigu, ou encore un apéro Unboxing : Déballons nos données personnelles à Tours. 

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.