Les animaux eux aussi peuvent être à la pointe de la modernité grâce à la Pet Tech, un secteur qui propose de plus en plus d'objets connectés, plus ou moins utiles.

Laïka est un petit robot de compagnie pour chien
Laïka est un petit robot de compagnie pour chien © Camtoy

De la selle pour cheval connectée aux litières pour chat qui se changent toutes seules, nombreux gadgets pour animaux ont été présentés lors du CES de Las Vegas il y a deux semaines. Mais les chiens sont tout de même les plus gâtés. Une des grandes tendances du secteur en ce moment : comment occuper son chien quand son maître n'est pas là. Et oui, c'est bien beau d'avoir un toutou mais après on culpabilise parce qu'on le laisse seul pendant des heures et des heures et que Médor lui s'occupe en bouffant la moitié du placard à chaussures. 

Cleverpet est une console de jeu pour chien. L'animal est invité à joueur à des jeux de mémoire ou de réflexe en appuyant sur trois touches. Une autre entreprise a elle créé le visiophone pour chien. Un écran placé à hauteur du canidé est relié à une petite pédale sur laquelle l'animal va poser sa "papatte" pour appeler son maître quand il en a envie. Imaginez la scène en pleine réunion : "Excusez moi j'ai mon chien qui m'appelle".  

La startup française CamToy propose elle un robot de compagnie pour chien. Laïka est une sorte de cylindre qui roule : il est équipé d'une caméra et d'un haut parleur. "On peut en prendre le contrôle avec son téléphone sur lequel on a un retour vidéo en direct. On peut vraiment se balader chez soi, voir son chien, lui parler ou vous prévenir s'il aboie trop" explique Thomas Samtmann, son co-fondateur. 

Pour éviter d'être totalement ridicule au travail si vous êtes dans un bureau ouvert, vous pouvez aussi pré-enregistrer des petits messages vocaux et Laïka les diffuse. Le petit robot dispose également d'un mode autonome. Le petit truc en plus : la trappe secrète qui permet de lancer des croquettes à distance. Laïka est actuellement en phase de pré-commande pour 300 dollars, l'équivalent d'un peu moins de 250 euros. Mais les possesseurs d'animaux sont prêts à dépenser beaucoup d'argent. Aux Etats-Unis, le marché des animaux de compagnie a représenté 60 milliards de dollars en 2016. Loin d'être un marché de niche. 

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.