Fini la côte de bœuf tous les midis, le thon rouge au restaurant japonais ou les tomates mozzarella en plein mois de décembre!

Etiquettable propose une soixantaine de recettes "durables"
Etiquettable propose une soixantaine de recettes "durables" © Radio France / Hélène Chevallier

Les émissions de gaz à effet de serre dues à notre alimentation représentent 30% des émissions totales produites par l'activité humaine. Si la conscience écolo fait son chemin dans les têtes, c'est parfois plus difficile de passer à l'acte. L'application Etiquettable regroupe plusieurs types d'informations pour se nourrir plus durablement : un lexique de légumes et de fruits pour savoir ce qui est de saison ou non, un autre pour ne pas acheter du poisson menacé. Elle propose également des adresses à proximité de restaurants engagés c'est à dire soit bio, soit végétariens ou qui s'approvisionnent avec des producteurs locaux.

Des recettes pour moins polluer

Car un repas moyen en France c'est 2 500 grammes de CO2 émis explique Marianne Petit (l'équivalent de 20 km avec un gros 4X4 diesel), la co-fondatrice d'Etiquettable. Une soixantaine de recettes sont disponibles parmi lesquelles celles de grands chefs (ils sont 5 pour le moment à collaborer avec l'application). Toutes les recettes sont accompagnées de leur bilan carbone, bilan qui varie en fonction des saisons et cela grâce au logiciel développé par Shafik Asal, autre co-fondateur de l'application. Comme une application de cuisine type Marmiton, les utilisateurs peuvent commenter les plats et proposer leur recette mais avant d'être mises en ligne, les équipes d'Etiquettable vérifie leur bilan carbone. L'application est gratuite, elle est soutenue financièrement notamment par l'ADEME (Agence de l'Environnement et de la maîtrise de l'Energie).

Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.