Dans le journal du Turfu cette semaine, Londres lance un système de paiement sans contact pour ses musiciens de rue, Adidas mise sur l'impression 3D pour ses chaussures et enfin Stickman, le robot qui s'envoie en l'air.

Charlotte Campbell fait partie des artistes à avoir testé le système de paiement sans contat
Charlotte Campbell fait partie des artistes à avoir testé le système de paiement sans contat © Getty / Mike Kemp

Parfois, dans le métro à l'approche d'un musicien avec son petit panier, on se retrouve souvent à chercher en vain quelques pièces au fond de ses poches. Cela peut être une bonne excuse, surtout s'il s'agit d'une reprise approximative de Despacito à l'accordéon et puis il y a des jours où devant une superbe reprise, on regrette de ne pas avoir un peu de monnaie. Londres vient de lancer ce qui semble être une première : les artistes de rue seront équipés d'un système de paiement sans contact. Conçu par l'entreprise suédoise iZettle, il s'agit d'un terminal totalement mobile relié à un smartphone, il permet de faire des paiements sans contact, que ce soit par carte bancaire, avec un smartphone ou une montre connectée. Cette solution a été dévoilée par le maire de Londres Sadiq Khan en personne il y a deux jours. Selon une artiste qui a testé ce système, cela a eu un impact significatif sur les contributions des passants. Le site internet The Verge pose une question très intéressante : Quid des SDF? Eux, n'ont pas forcément de compte en banque ou accès à Internet, la disparition de l'argent liquide est pour cette partie de la population une nouvelle mise en marge de la société.

Adidas mise sur l'impression 3D pour ses chaussures

La semelle des AlphaEdge 4D est issue d'une nouvelle technique d'impression 3D
La semelle des AlphaEdge 4D est issue d'une nouvelle technique d'impression 3D / Adidas

Adidas vient de dévoiler Alphaedge 4D, son nouveau modèle de chaussure pour la course à pied. Sa particularité : sa semelle est imprimée en 3D avec une toute nouvelle technique qui utilise lumière et oxygène, une technique 100 fois plus rapide qu'une impression 3D classique et qui rendrait la semelle à la fois souple et solide. L'équipementier ambitionne de devenir le leader mondial de la chaussure imprimée en 3D avec 100 000 paires vendues d'ici 6 mois et des millions dans le futur. Ses atouts? une conception des modèles plus rapide, une production plus économe et surtout personnalisable. Les pieds des clients pourraient dans le futur être scannées en magasins pour des chaussures encore plus adaptées. 

Robot gymnaste

Il s'appelle Stickman (le bonhomme baton en français) et c'est vrai qu'il est assez sommaire. Il s'agit d'une grande tige de 2 mètres 10 sans tête, articulé à trois endroits. Mais le robot développé par Disney Research est capable de jolie performance. Dans une vidéo, on le voit se balancer sur une corde, plier ce qui pourrait être son genou et lâcher la corde pour effectuer un double salto arrière

Le laboratoire de recherche du géant du divertissement ne précise pas à quoi pourrait servir Stickman. Peut-être une nouvelle animation dans ses parcs?

Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.