A première vue, Jooki ressemble à une enceinte sans fil classique sauf qu'elle a une particularité : elle est accompagnée de petites figurines. Leur but: redonner aux enfants un support physique à la musique et les éloigner des écrans.

Avec ses figurines, Jooki permet d'éloigner les enfants des écrans
Avec ses figurines, Jooki permet d'éloigner les enfants des écrans © Muuselabs

Les enfants nés jusqu'à la fin des années 90 ont connu les CD, les K7, les vinyles. Pour les jeunes générations, tous ces supports physiques ont été remplacés par les MP3, les clips sur YouTube, ou les playlist sur Spotify ou Deezer. Le patron de MuuseLabs, l'entreprise belge à l'origine de Jooki, Théodore Marescaux en a eu l'idée en diffusant un morceau de musique à ses filles de 3 et 4 ans. "N'ayant plus de CD à la maison, j'ai sorti mon smartphone, et je leur ai joué la chanson encore et encore. Au bout d'un moment, j'ai fait une bêtise : je leur ai donné mon téléphone. Là il s'est passé deux choses : mon téléphone a disparu et mes filles ont disparu derrière le téléphone. Il n'y avait plus de communication possible". Théodore Marescaux et son équipe ont donc eu l'idée de re-matérialiser la musique avec des petits personnages. 

Les figurines permettent de se passer d'écran

Le renard, le fantôme ou encore le petit chevalier correspondent à des playlists. Ce sont les adultes qui décident ce qu'ils y mettent. Il y a une application assez simple qui permet de tout gérer, elle fonctionne sur son ordinateur mais aussi sur les smartphones Apple ou Android. L'adulte l'utilise pour télécharger des MP3 dans la mémoire de l'enceinte et créer les playlists en les associant aux figurines. L'enfant a juste ensuite à poser les figurines sur l'enceinte et cela démarre instantanément. S'il en a marre il passe à une autre figurine. Cela fonctionne avec des MP3 mais aussi avec n'importe quelle web radios puisque Jooki se connecte au Wifi. L'enceinte fonctionnera également prochainement avec une grande plateforme de musique en ligne par abonnement. 

Un bon compromis pour les parents et les enfants

C'est malin parce que cela permet aux enfants de pouvoir mettre leurs musiques préférées sans être dépendants du smartphone de papa et maman. Les parents, de leur côté, contrôlent ce qu'écoute leur progéniture, histoire qu'elle ne se retrouve pas sur n'importe quel clip sur YouTube. Cela fait penser au petit tourne disque Fisher Price de notre enfance avec les disques en plastique de toutes les couleurs. Jooki est en vente sur le site de la start-up belge à 199 euros. 

L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.