Le numérique bouleverse nos conditions de travail et notre manière de travailler, qu'en sera-t-il demain ? Y en aura-t-il pour tout le monde ?

Le travail de demain
Le travail de demain © Getty

Chaque révolution technologique passe par une phase de disparition d'activités, mais également par l’émergence de nouveaux métiers et de nouvelles compétences. Le numérique n’échappe pas à ce phénomène, il bouleverse nos conditions, nos méthodes de travail et même nos statuts. Avec une question de fond lancinante et inquiétante, comme elle a été abordée il y a quelques mois lors de la campagne présidentielle : y aura-t-il du travail pour tout le monde ?

Se référant à une étude de l’OCDE, le candidat Benoît Hamon estimait que 10% des emplois en France disparaîtraient d’ici à 2025. Plusieurs rapports confirment la menace. Une étude du cabinet McKinsey prévoit, elle, une automatisation de 45% des emplois au minimum, ce qui signifierait par exemple en Europe près de 100 millions de personnes concernées. Parallèlement, une étude de Wagepoint explique que 60% des métiers qui pourraient faire travailler du monde en 2030 n’existent pas encore. Alors, destructions ? Transformations ? Créations ?

  • La chronique de Redwane Telha : Sam Le Maçon

On connaissait Sam, celui qui ne boit pas mais Redwane Telha va nous parler d’un autre Sam, celui qui ne fait rien d’autre que de construire des maisons :

Programmation musicale

  • Work song, Oscar Brown JR.
  • Sous garantie, Malik Djoudi
  • Whistle while your work, Pete Joly

Extraits de films/séries

  • Trepalium, d'Antarès Bassis et Sophie Hiet
  • La loi du marché, de Stéphane Brizé
Les invités
Les références
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.