Voilà un cadeau pour tous les auditeurs de France Inter : aller au restaurant à moins cher en utilisant une application dédiée.

Cette application, c'est LasTable et elle a germé dans le cerveau d'Amaury Berthet :

LasTable est une application qui permet de réserver simplement un restaurant, pour le jour même, en profitant d’une remise sur l’addition. Toutes les tables que vous pouvez réserver sont d’ores et déjà disponibles. Vous n’avez pas de temps d’attente ou pas besoin de confirmer votre table et le processus en lui-même de réservation est extrêmement simple. Vous avez un minimum d’informations à rentrer : un email et un numéro de téléphone : pas besoin de mettre de carte bancaire, vous choisissez juste le nombre de couverts que vous souhaitez réserver et l’heure de réservation et vous n’avez plus qu’à vous rendre au restaurant.

On connaissait déjà des sites comme LaFourchette sur cette approche. Sauf que, comme je l’indiquais, en réservant dans les 400 restaurants déjà affiliés à LasTable, situés sur la région bordelaise et parisienne pour l’instant, vous aurez droit à un tarif préférentiel pour une raison bien précise, comme l'explique Amaury Berthet

Tous les restaurants sur LasTable proposent des offres qui incluent systématiquement une remise qui peut aller de -10% à -50%. Les prix s’ajustent en fonction de l’offre et de la demande. Dans près de 100% des restaurants, il y a toujours eu des tables qui sont restées inoccupées à la fin d’un service. L'idée est donc de les aider à remplir ces tables. Et, du coup, ils sont prêts à faire une remise sur ces tables-là. Pour eux, ça génère donc un chiffre d’affaires et pour un client de restaurant, ça permet de découvrir un nouveau restaurant à un prix attractif. Il vaut mieux faire une remise sur une table et avoir des clients plutôt que de ne pas avoir de clients du tout. C’est le restaurateur qui fixe véritablement les remises. 

Une vocation de conseil donc pour LasTable qui applique en fait à la restauration ce que la révolution numérique a provoqué dans de nombreux secteurs d’activité. On l’a connu notamment dans le transport aérien, où rares sont les passagers payants le même tarif que leur voisin de siège. Même chose dans l’hôtellerie, où de nombreux établissements mettent en ligne dans les derniers jours les chambres encore disponibles. Il s’agit d’optimiser son taux d’occupation et donc son activité, en communiquant des données quasiment en temps réel. La pratique est donc assez courante dans de nombreux secteurs, mais pas encore systématisée dans la restauration en France, pourtant pays de la gastronomie. En Belgique, vous avez sur ce principe avec RestoLastMinute et aux USA avec Table Savvy

Mais on imagine déjà d’autres secteurs d’activité qui pourraient être concernées : vous iriez chez le coiffeur quand des fauteuils sont libres dans le salon. 

Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.