La révolution numérique va-t-elle faire disparaître le chauffeur, voire même le propriétaire d’un véhicule automobile ?

La voiture de "Retour vers le futur"
La voiture de "Retour vers le futur" © AFP / Kobal / The Picture Desk

La question se pose alors que les nouvelles technologies ont déjà rendu nos voitures intelligentes, les rendent maintenant connectées et bientôt autonomes, c’est-à-dire sans avoir besoin de tenir le volant. Mais dans des villes de plus en plus congestionnées et préoccupées par l’environnement, où la détention d’un véhicule est une charge économique pour une utilisation réduite, l’utilisation même de la voiture est en train de changer : on apprend à la louer, à la partager, ou à ne plus la posséder.

Alors qu’on a longtemps cru que le véhicule de l’an 2000 volerait, il est bien resté au sol. Mais si la voiture, qui nous a fait tant rêver, ne devenait plus qu’un moyen de se déplacer, parmi d’autres ?

  • La chronique des objets oubliés du numérique : les Google Glass !
  • Vous entendrez aussi Marion Carett, cofondatrice de Oui Car.
Les invités
  • Simon MencarelliDirecteur de France Craft, société qui produit des véhicules électriques personnalisables
  • Guillaume MacaigneDirecteur associé d’Inov 360, société de conseils sur la transformation numérique
  • Kevin DeniauDirecteur de la communication de BlaBlaCar, la société française devenue internationale de co-voiturage
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.