L'idée reçue veut que si le caméléon change de couleur, c’est pour se cacher pour passer inaperçu. Ce n’est pas si évident, et comme l’a montré récemment la recherche, le camouflage n’est sans doute pas la première fonction de ce changement de couleur. On en parle avec Françoise Serre-Collet , herpétologue au Muséum national d’histoire naturelle, spécialiste des reptiles et des amphibiens.

Caméléon
Caméléon © CC - Odya.z
Les invités
  • Françoise Serre ColletHerpétologue, chargée de médiation scientifique au sein du Département milieux et peuplements aquatiques du MNHN
Les références
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.