Voilà deux semaines qu’un nouveau conflit s’est ouvert dans le Haut-Karabakh. Pour l'occasion, Frédéric Pommier a rencontré le violoniste concertiste David Haroutunian, né en Arménie. En évoquant une chanson de Ruben Hakhverdian, il confie ses souvenirs de la dernière guerre et sa colère de voir l'histoire se répéter.

David Haroutunian
David Haroutunian © Kira Vygrivach
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.