Le contreténor Philippe Jaroussky vient de sortir chez Erato "La vanità del mondo", album composé d'airs d’oratorios italiens. Il évoque "La Solitude" de Barbara, une chanson qui, dit-il, lui "fait du bien". Depuis le début de la crise sanitaire, le sentiment de solitude ne cesse d'ailleurs de s'amplifier dans le pays.

Rediffusion de la chronique du vendredi 22 janvier.

Thèmes associés