Au lendemain de la mort de Juliette Gréco, Frédéric Pommier s'est rendu au "Café de Flore", où elle avait ses habitudes. Pendant des décennies, elle y allait jusqu'à quatre fois par semaine. Elle était une figure de Saint-Germain-des-Prés. Les clients comme le personnel de l'établissement s'en souviennent avec émotion.

Juliette Gréco et le Flore
Juliette Gréco et le Flore © AFP
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.