En 1993, le groupe de rock américain 4 Non Blondes sortait le titre "What's Up ?", qui a connu un succès mondial. Cette année-là, Sophia Aram avait 20 ans. Elle a aimé hurler ce texte de Linda Perry, et elle continue de le faire encore aujourd'hui. Pour elle, cette chanson est plus qu'une chanson : un hymne féministe.

Sophia Aram (© Ch. Abramowitz) et Linda Perry
Sophia Aram (© Ch. Abramowitz) et Linda Perry © Getty

Elle date de 1993, l'année de mes 20 ans. C'est une année importante, l'année des 20 ans. 

"Aujourd'hui encore, c'est une chanson que j'ai plaisir à entendre, à écouter, à chanter, à hurler, parce que je trouve qu'elle est juste et extrêmement contemporaine. C'est plus qu'une chanson, c'est un hymne."

Mais quel est le message porté par cet hymne ? 

C'est un hymne qui appelle à la révolution. C'est un hymne pour moi extrêmement féministe qui nous incite, nous les femmes, à prendre la place, à y aller. 

"Quand on a 20 ans, on ne demande que ça ! Alors, je ne savais pas du tout où aller. Je ne savais pas quelle place je devais prendre, mais ce que je savais, c'est que j'avait envie de le hurler avec 4 Non Blondes !"

Y aller, prendre la place, cela signifie quoi ? 

"Il y a un passage qui dit : That the world was made up of this brotherhood of man For whatever that means." 

En gros, ce qu'elle voulait casser, c'était cet espèce d'ensemble de fraternité masculine, peu importe ce que ça voulait dire, mais fallait casser ça, mettre un gros coup de pied dedans et prendre la place. 

Quand on a 20 ans, une chanson comme celle-là, ça donne le chemin, l'énergie pour aborder la suite ? 

Pour moi, c'est un moteur. J'ai des souvenirs de voyage avec des copines, on partait en weekend et on beuglait cette chanson toutes fenêtres ouvertes. C'était libérateur. 

"Ce cri, nous, on le beuglait, mais elle, elle le crie et c'est tellement beau."

Pour Sophia Aram, cette chanson est donc devenue un hymne féministe. On a eu la preuve 25 ans après sa sortie, en Irlande au printemps 2018, à l’occasion des débats sur la légalisation de l’avortement. Dans les manifestations, What’s up ? de For Non Blondes étaient l’une des chansons que reprenaient les militants et militantes du droit à l’IVG. 

Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.