"Claudine à l'école", "Lettres à Missy", "Chéri", "La vagabonde"… Guillaume Gallienne nous propose une échappée dans une œuvre qui ne ressemble à aucune autre.

Colette photographiée par Henri Manuel
Colette photographiée par Henri Manuel © Getty / DEA / G. DAGLI ORTI

Extrait de "La Vagabonde"

« Ecrire ! Pouvoir écrire ! Cela signifie la longue rêverie devant la feuille blanche, le griffonnage inconscient, les jeux de la plume qui tourne en rond autour d’une tache d’encre, qui mordille le mot imparfait, le griffe, le hérisse de fléchettes, l’orne d’antennes, de pattes, jusqu’à ce qu’il perde sa figure lisible de mot, mué en insecte fantastique…

Colette

La romancière fut aussi journaliste et comédienne ; elle adorait les chats, se promener dans Paris et s’habiller en homme : je veux bien sûr parler de l’insaisissable Colette

Elle est née Sidonie Gabrielle, un jour de janvier 1873, en Bourgogne…

Amoureuse passionnée, écrivain adulée : elle a accédé à la gloire littéraire à une époque où les femmes n’étaient ni considérées, ni récompensées.

Marcel Proust dira d’elle qu’elle était son « Maître », et Sacha Guitry sera bien forcé d’admettre qu’elle était « mystérieusement douée »…

Ce soir, je vous propose une échappée dans son œuvre qui ne ressemble à aucune autre…

Colette aimait dire qu’elle pensait ‘par le corps’ , et non par l’esprit… Et en effet, toute son écriture est traversée par l’intime des sensations. A travers ses livres, elle a voulu tout voir, tout entendre, et surtout tout vivre.

Alors partons à la découverte de son œuvre en compagnie d’une autre femme passionnée, qui m’avait déjà accompagné il y a quelques années pour deux émissions consacrées à l’humour anglais : Valérie Lemercier…

Références

Avec des extraits de :

- Claudine à l'école

- Dialogues de bêtes

- Lettres à Missy

- Chéri

- Les vrilles de la vigne

- La vagabonde

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.