Rediffusion de l'émission du 10 septembre 2011 , consacrée à ce chef d'oeuvre de la littérature russe.

Un peu de lecture pendant les vacances, "ça peut pas faire de mal" ...

Bel été à vous!

Folio Gallimard
Folio Gallimard © Radio France

En 1873, celui que l'on considère déjà comme le géant de la littérature russe commence l'écriture d'un roman avec pour seule inspiration un fait divers : l'histoire d'une jeune femme, Anna Pirogova, abandonnée par son amant, qui s'est jetée sous les roues d'un train de marchandises à la gare de Iassenki. Tandis qu'il écrit, Tolstoï est persuadé que ce livre ne plaira pas, qu'il est "trop simple, trop insignifiant "...

Quatre ans plus tard, en 1877, il met au point final à ce récit qui l'aura occupé et hanté jour et nuit. Anna Karénine , publié d'abord par épisode dans une revue, est salué comme un chef d'oeuvre. Son ami Strakhov aura d'ailleurs cette formule insensée : "Vous nourrissez des affamés, des gens qui mourraient de faim depuis longtemps ".

Aujourd'hui donc, parcourons Anna Karénine , oeuvre magistrale, roman de l'amour et de l'adultère. Tolstoï veut ici étudier la famille, le bonheur conjugal, mais aussi les ravages de la passion.

Extraits du roman traduit du russe par Henri Mongault (éd. Gallimard, coll. Folio)

Chapitre I, Partie I

Chapitre XVIII, Partie I

Chapitre XXII, Partie I

Chapitre XXIX, Partie I

Chapitre VII, Partie II

Chapitre XXIX, Partie V

Chapitre XII, Partie VII

Chapitre XXXI, Partie VII

Avec la voix de Raymond Rouleau (archives INA)

Les références
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.