Dans un thriller historique absolument fascinant, Robert Harris reconstitue l'Affaire Dreyfus, depuis le point de vue de Georges Picquart.

Photo d'archive non datée du capitaine Alfred Dreyfus en uniforme, prise dans un endroit inconnu après sa réhabilitation.
Photo d'archive non datée du capitaine Alfred Dreyfus en uniforme, prise dans un endroit inconnu après sa réhabilitation. © AFP / AFP

Georges Picquart. héros quelque peu oublié de l’Histoire, est celui du roman que le britannique Robert Harris a consacré en 2014 à ce qui reste l’un des plus grands scandales politique et judiciaire de notre pays : l'affaire Dreyfus

Dans un thriller historique palpitant, qui porte pour titre la lettre D., il revisite en effet, avec une acuité extrême, les douze années que dura l’Affaire Dreyfus , depuis le point de vue de cet homme, Georges Picquart, militaire de carrière promu chef des services secrets à tout juste 40 ans. Il fut le premier à découvrir la preuve de l’innocence du Capitaine déporté de l’Ile du Diable, et le seul à mener, envers et contre tous, le combat pour la vérité.

Connu notamment pour « The Ghost Writer », qu’il a adapté au cinéma avec Roman Polanski, Robert Harris est un ancien journaliste passé maître du roman d’espionnage. La scène d’ouverture que nous venons d’entendre, véritable pièce à grand spectacle orchestrée par le ministre de la guerre de l’époque, met d’emblée les projecteurs sur les thèmes majeurs du roman. A l’artifice d’une affaire montée de toutes pièces par les plus hautes sphères politiques sur fond de populisme crasseux, à la manipulation de l’opinion et à la raison d’Etat vont s’opposer la probité et le goût absolu de la justice d’un seul homme. Nous parlerions sans doute aujourd’hui d’un lanceur d’alerte du début du 20° siècle. Georges Clemenceau le disait autrement en son temps: « Dreyfus était la victime, Picquart le héros ». En attendant l’adaptation cinématographique du roman, toujours par Polanski, entrons ce soir dans la vie de ce héros à travers une histoire d’espionnage aux échos contemporains.

Extraits du téléfilm L'Affaire Dreyfus réalisé par Yves Boisset en 1995 sur un scénario de Jorge Semprún d'après le livre L'Affaire de Jean-Denis Bredin.

Programmation musicale

  • Lucienne Boyer : La Belle
  • Yves Duteil : Dreyfus

ALLER + LOIN I L'affaire Dreyfus sur France Inter avec les Zola dans la tempête de l'affaire Dreyfus

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.