À l'occasion du centenaire de sa disparition en 1911, une émission spéciale consacrée au grand compositeur autrichien, Gustav Mahler, en compagnie du danseur étoile Nicolas Le Riche.

Jean-Claude Casadesus, chef d'orchestre, à propos de Gustav Mahler :

C'est l'architecte titanesque d'un monde sonore inouï

Ce soir, à l'occasion du centenaire de sa disparition en 1911, une émission spéciale consacrée au grand compositeur autrichien, en compagnie du danseur étoile Nicolas Le Riche.Evoquons la personnalité de Gustav Mahler, à travers des extraits des œuvres suivantes :

  • Alessandro Barrico, L’Âme de Hegel et les vaches du Wisconsin (Albin Michel, 1998)
  • Gustav Malher, Lettres à Alma (éditions Francis Van de Velde, Paris, 1979, traduction de M. et R. d'Asfeld)
  • Natalie Bauer-Lechner, Souvenirs de Gustav Mahler (éditions L'Harmattan, 1998, traduit de l'allemand par Isabelle Werck)
  • William Ritter chevalier de Gustav Mahler : Écrits, correspondance, documents : choix édité et commenté par Claude Meylan (éditions Peter Lang, 2000)
  • Citations et anecdotes tirées de la biographie de Marc Vignal, Gustav Malher (1860-1911)(éditions Seuil, collection Solfège, 1966)

Avec les voix de Jean-claude Casadesus, Daniel Mesguisch, Leonard Bernstein, Pierre Boulez, Bruno Walter,(archives INA) et des extraits du film Mort à Venise de Visconti.

liens

Principalement connu à son époque comme directeur d'opéra et surtout comme un prodigieux chef d'orchestre, Gustav Mahler (1860-1911) est aujourd'hui célèbre pour son oeuvre de compositeur. L'année même du centenaire de sa mort, cette exposition rend hommage à un musicien majeur, dont les compostions se situent à la charnière du romantisme et de la modernité. L'exposition dure du 8 mars au 29 mai.

En cette troisième année de son mandat de directeur musical, Daniele Gatti poursuit avec l’Orchestre National de France son cycle Mahler, en abordant les années viennoises du compositeur bohémien, de la Cinquième symphonie, rendue célèbre par Visconti dans Mort à Venise, à la monumentale Huitième, dite « des Mille ». Après le succès des Lieder des Knaben Wunderhorn en 2009, cette saison est l’occasion de retrouver Matthias Goerne dans les Kindertotenlieder et les Rückert-Lieder.

Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.