En mars prochain sera célébré le centenaire de la naissance de Boris Vian. Hommage à l'artiste inclassable qui fut à la fois écrivain, poète, trompettiste de jazz, et membre du Collège de Pataphysique cher à Alfred Jarry

Boris Vian en 1957 lors de l'enregistrement de l'émission radiophonique "Bonsoir l'Europe, ici Paris"
Boris Vian en 1957 lors de l'enregistrement de l'émission radiophonique "Bonsoir l'Europe, ici Paris" © AFP / Louis Joyeux / Ina

Ce soir, je vous invite à réécouter l'émission du 2 mars 2013, consacrée à son roman le plus poétique, L'Ecume des jours, publié en 1947.

Dans cette histoire, dont Boris Vian assurait qu’elle était « entièrement vraie puisqu’imaginée d’un bout à l’autre », les individus parlent aux souris, les vitres des voitures changent de couleur, les nénuphars empêchent de respirer, et l’amour naît en un battement de cil…

L'équipe