Découvrons les auteurs à l'honneur sur les scènes parisiennes, à l'occasion de la 46e édition du Festival d'Automne

Mapa Teatro
Mapa Teatro © Mapa Teatro

Pour l’instant, seul le théâtre permet cela : théâtre est le seul endroit où l’on peut ne plus mourir. C’est une vraie question de mise en scène : après la disparition, qu’est-ce qu’il y a ? Réponse : le théâtre.

Cette réflexion sur le théâtre est signée par un artiste hors-norme, dont les pièces ont longtemps fait scandale : le chorégraphe Jérôme Bel.

Avec huit pièces à l’honneur, Jérôme Bel est l’Artiste associé de cette nouvelle édition du Festival d’Automne à Paris, qui s’est ouvert, il y a tout juste un mois, avec, côté théâtre, l’adaptation de La Pitié dangereuse, de Stefan Zweig, par le metteur en scène anglais, Simon MacBurney.

De Zweig à Tchekhov, en passant par Tocqueville et Thomas Bernhard, sans oublier les contemporains - Mohammed El Katib, Vincent Thomasset, Laila Soliman - , nous vous invitons, ce soir, à découvrir les auteurs qui seront à l’affiche des théâtres parisiens jusqu’à la fin de l’année.

Levons le rideau sur quelques moments forts de la saison à venir...

McBurney / La Pitié dangereuse
McBurney / La Pitié dangereuse / Gianmarco Bresadola

Avec les extraits suivants :

1. Tchekhov, Les Trois Soeurs, Acte II (traduction André Markowicz, éditons Actes Sud Babel, 1993) : spectacle en langage des signes, par le metteur en scène russe Timofeï Kouliabine, jusqu'au 15 octobre aux Ateliers Berthiers - Odéon

2. Mohamed El Khatib, C’est la vie (éditions Solitaires intempestifs), du 30 octobre au 7 novembre à Théâtre Ouvert, puis du 10 au 22 novembre à l’Espace Cardin

3. Vincent Thomasset, Ensemble, ensemble, au Théâtre de la Bastille, du 18 au 24 octobre

4. Georges Bernanos, Un Crime (1935) (éditions Le Castor Astral), adaptation et mise en scène de Johnathan Capdevielle, du 23 novembre au 3 décembre au théâtre des Amandiers, à Nanterre.

5. Laila Soliman, ZigZig, création collective sur une épisode méconnu de l'histoire coloniale de l'Egypte, en 1919 ; jusqu’au 21 octobre, au Nouveau Théâtre de Montreuil

6. Alexis de Tocqueville, De la démocratie en Amérique (1834), adaptation et mise en scène par Romeo Castellucci, se joue actuellement, jusqu’au 22 octobre, à la MC93, à Bobigny.

7. Thomas Bernhard, Maîtres anciens (Gallimard, 1985, traduction de Gilberte Lambrichs), par le comédien Nicolas Bouchaud, dans une mise en scène de Michel Didry, du 22 novembre au 22 décembre, au Théâtre de la Bastille

8. Tchekhov, Ivanov (1887) (éditions Flammarion, 1996, traduction Arthur Adamov) Acte IV, Scène 11 : avec Les Trois Sœurs, cette pièce inspirera la prochaine création de Julie Déliquet, Mélancolie(s), qui se jouera le 25 novembre à la Ferme du Buisson, à Marne-la-Vallée, puis jusqu’au 12 janvier 2018 au théâtre de la Bastille à Paris

Programmation musicale :

  • CAL TJADER and MARY STALLINGS, Mighty rumblin' blues
  • ANDYFELLAZ, Just one more time
  • VANESSA PARADIS, Du bout des lèvres

Les archives de l'INA

Jérôme Bel: Remède à la mélancolie (Eva Bester) 08/10/2017

Romeo Castelluci:HORS-CHAMPS Le 14/10/2011 (Laure Adler)

Antoine Vitez :On commence... 25 mai 1984 ( Lucien Attoun)

L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.